Projets liés à la sécurité alimentaire au Honduras - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/08/2011 à 12h53 par Kannie.


PROJETS LIÉS À LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE AU HONDURAS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Projets liés à la sécurité alimentaire au Honduras

 

Le 12 août 2011, le Premier ministre canadien Stephen Harper a annoncé le soutien des projets suivants liés à la sécurité alimentaire au Honduras : le Programme-pays du Programme alimentaire mondial au Honduras, le Programme de cantines scolaires du Programme alimentaire mondial, le Programme spécial pour la sécurité alimentaire de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, l'Initiative de chaîne de valeur agricole, ainsi que la Promotion de la sécurité alimentaire dans les bassins versants du Choluteca et du Rio Negro, du Nacaome et du Goascorán.

Ces projets –administrés par l'intermédiaire de l'Agence canadienne de développement international (ACDI)– vont dans le sens de la stratégie d'engagement du Canada dans les Amériques et du Plan d'action pour accroître l'efficacité de l'aide.

Depuis 1969, le Canada a versé près de 500 millions de dollars en aide officielle au développement au Honduras. Avec une aide bilatérale totale dépassant 23 millions de dollars en 2009-2010, le Honduras est pour le Canada un pays admissible à une aide internationale.

Programme-pays du Programme alimentaire mondial (PAM) au Honduras (6,1 millions de dollars)

Cette initiative contribue à l'amélioration de la nutrition, de la santé et de la sécurité alimentaire des populations les plus pauvres du Honduras.

Le volet des cantines scolaires favorise l'accès à l'éducation en fournissant un repas quotidien aux garçons et aux filles qui fréquentent des établissements de niveau préscolaire ou scolaire dans le sud-ouest du Honduras. Des activités visent à accroître la fréquentation de ces établissements dans les régions les plus vulnérables du pays.

Le volet de réduction de la malnutrition maternelle et infantile (REDI) vise à aider les groupes vulnérables, comme les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que les enfants de moins de cinq ans en répondant à leurs besoins particuliers en matière de nutrition et de santé. Au moyen de suppléments en micronutriments et de la distribution de rations alimentaires familiales mensuelles, ce projet contribue à réduire les cas de malnutrition et d'anémie chez les groupes vulnérables.

Programme spécial pour la sécurité alimentaire de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (17 millions de dollars, 2010-2015)

Ce projet de sécurité alimentaire de cinq ans vise à développer les capacités locales dans des domaines clés comme la diversification de l'alimentation, la viabilité des systèmes de production agricole et la promotion de meilleures pratiques en matière d'éducation nutritionnelle et de santé. L'objectif ultime du projet est d'améliorer la sécurité alimentaire des ménages vulnérables dans les municipalités les plus pauvres du Honduras.

Initiative de chaîne de valeur agricole (12 millions de dollars, 2010-2017)

Cette initiative comporte deux projets entrepris avec deux partenaires honduriens : production durable du café, avec l'Institut hondurien du café, et promotion de systèmes agroforestiers de cacao à fort rendement économique, avec la Fondation hondurienne de recherche agricole.

L'objectif de l'Initiative est d'améliorer la sécurité alimentaire dans des régions sensibles du Honduras. Elle vise à accroître le revenu annuel des petits producteurs par l'amélioration de la productivité, de la qualité et de la diversité dans les secteurs du café et du cacao.

Le projet de production durable du café permet d'aider 15 coopératives de production de café dans 15 municipalités. Dans le cadre de ce projet, l'Institut hondurien du café (IHCAFE) fera la promotion de pratiques de production durable du café comme la culture du café sans pesticides, à l'ombre, afin d'inciter les petits producteurs à renoncer aux pratiques traditionnelles dont le rendement quantitatif et économique est faible et qui polluent l'eau.

L'IHCAFE offre de la formation aux producteurs, un accès au crédit, des plants à rendement plus élevé, ainsi qu'une technologie pour améliorer la qualité de la récolte et pour réduire les pertes. L'Institut aide aussi les coopératives à élaborer des plans d'affaires, des stratégies de marketing, il les aide à obtenir une certification internationale de produit organique, ce qui ouvre aux producteurs les marchés internationaux du café à valeur élevée.

 


 

Le projet des systèmes agroforestiers de cacao vise à aider 2500 petits producteurs sur colline de 24 municipalités du nord du Honduras. Dans le cadre de ce projet, la Fondation hondurienne de recherche agricole (FHIA) fera la promotion du remplacement des cultures de faible valeur par des systèmes agroforestiers de production de cacao à valeur élevée.

Ce changement permet de diversifier la production et de rapporter des revenus nettement plus élevés aux petits producteurs. L'introduction de pratiques agricoles durables, comme la lutte antiparasitaire naturelle et des mesures de conservation des sols, aide à renverser le processus de dégradation environnementale et donne accès aux petits producteurs aux marchés internationaux à valeur élevée.

Promotion de la sécurité alimentaire dans les bassins versants du Choluteca et du Río Negro (PROSADE) (13 millions de dollars, 2010-2017)

Le projet PROSADE vise à améliorer la sécurité alimentaire de quelque 24 200 familles pauvres en milieu rural dans les bassins versants du Choluteca et du Río Negro, dans le sud du Honduras, grâce à l'amélioration de la productivité agricole, de la diversité et à la promotion de pratiques durables de gestion des ressources naturelles.

Ce projet comprend les principales activités suivantes :

.Aide technique et formation offertes aux agriculteurs

.Accès accru à des semences résistant à la sécheresse

.Promotion de l'adoption de pratiques agricoles durables et sans danger pour l'environnement

.Fournir de l'aide aux municipalités pour favoriser le développement et la mise en oeuvre de plans intégrés de gestion des bassins versants et de prévention des catastrophes

.Création d'un mécanisme financier autosuffisant qui permettra aux petits agriculteurs d'avoir accès au crédit en vue de l'acquisition de nouvelles technologies, et aux municipalités de financer la remise en état du système d'aqueduc.

 
(...)

 

Pour lire la suite, cliquer sur Source ou Lien utile

 

Un article publié par PM.ca

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

 





Auteur : PM Canada

Source : www.pm.gc.ca