Projet hydrolien à Bréhat (22). Mise à l'eau pour des tests "fin août-début septembre" - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/06/2011 à 21h48 par Mich.


PROJET HYDROLIEN À BRÉHAT (22). MISE À L'EAU POUR DES TESTS "FIN AOÛT-DÉBUT SEPTEMBRE"

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Projet hydrolien à Bréhat (22). Mise à l'eau pour des tests "fin août-début septembre"

 

La saga du parc hydrolien, au large de Bréhat (22), se concrétise. Une machine-test de 6 m de diamètre sera mise à l'eau fin août-début septembre dans le secteur de la Horaine. Des capteurs permettront de mesurer la vitesse du courant, la salinité, la température de l'eau...

"L'immersion de cette hydrolienne-test, qui ne sera pas raccordée au réseau, se fera fin août-début septembre pour une durée de deux mois", a expliqué Vincent Denby Wilkes, délégué régional d'EDF en Bretagne, à l'issue de la neuvième réunion de concertation autour de ce projet.

Elle sera récupérée en octobre 2011, les objectifs étant de valider les procédures d'installation, de tirer les enseignements de cette première expérience et, ainsi, de préparer la mise en place du parc complet de quatre machines en 2012.

"A l'amont d'une filière industrielle"

Le processus de fabrication des différentes composantes de l'hydrolienne-test a été lancé il y a quelques mois. La barge qui l'acheminera sur le site a été fabriquée par la DCNS, à Lorient. La construction de la turbine est, par ailleurs, en cours d'achèvement à Greenore (Irlande).

Elle sera chargée sur cargo le 14 juillet et déchargée à Brest le 18. DCNS assurera les opérations d'assemblage des composants de l'hydrolienne au mois d'août, à Brest. "On est à l'amont d'une filière industrielle", a rappelé Vincent Denby Wilkes. "Ce parc hydrolien pourrait être étendu en site d'essai national pour tester d'autres technologies d'hydroliennes, contribuant ainsi à faire émerger cette nouvelle filière", indique EDF dans un communiqué.

Utilisant l'énergie des courants marins, les hydroliennes - un diamètre de 16 m, une hauteur de 21 m et un poids de 700 t - fourniront environ trois gigawatts, soit l'équivalent de la consommation de 2.000 foyers.

 

Lien invalide

 

Un article de letelegramme.com

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : letelegramme.com