Produits bio : Engouement des consommateurs et absence de labellisation - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/05/2012 à 20h00 par Tanka.


PRODUITS BIO : ENGOUEMENT DES CONSOMMATEURS ET ABSENCE DE LABELLISATION

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Produits bio : Engouement des consommateurs et absence de labellisation

 

Produits bio : Engouement des consommateurs et absence de labellisation
L'engouement des Marocains pour la consommation des produits bio commence à se faire sentir avec un appétit en forte croissance pour des aliments exempts de pesticides dont la production respecte l'environnement et conserve le goût et la qualité des aliments.

Consciente de la dégradation de la nature et de la nécessité impérieuse de redonner au sol sa vitalité et sabiodiversité indispensables à la durabilité de la biosphère, l'agriculture biologique outrepasse la vogue du bio vers une approche alternative de production avérée à une société qui consomme durablement.

L'agriculture biologique est une réelle chance que le Maroc se doit de saisir, sachant que les produits bio feraient l'objet d'une consommation privilégiée dans les 20 ans à venir, a déclaré à la MAP, le représentant exclusif de QC&I, cabinet de certification allemand des produits biologiques, Givernaud Thierry.

Etant l'un des premiers pays africains et arabes où les agriculteurs avaient lancé, depuis le début des années 90, des programmes de production biologique, le Maroc doit tirer son épingle du jeu et profiter au maximum de ses atouts en optant pour une gestion plus rationnelle de ses ressources dans l'objectif d'en assurer la durabilité, a expliqué M. Givernaud, également membre de l'Association marocaine pour l'agriculture biologique (AMABIO).

Cet état de fait est également confirmé par Rajae Alami, membre du Conseil d'administration de l'AMABIO, qui souligne que l'agriculture biologique est capable de contribuer au développement durable à travers l'amélioration des revenus des producteurs marocains intéressés par le mode de production biologique, tout en répondant à la demande du consommateur en lui garantissant une meilleure qualité des produits agricoles et aquatiques.

Au Maroc où les petits agriculteurs sont dominants, l'agriculture biologique s'impose avec acuité afin de préserver les ressources naturelles, la qualité des aliments ainsi que pour procurer à ces agriculteurs des revenus de subsistance, a estimé, pour sa part, le président de l'Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre, Abderrahim Ksiri.

Pour lui, l'agriculture bio pourrait être un moteur de développement technologique si elle est couplée à un bon niveau de compétence agronomique permettant d'encaisser des rendements supérieurs à ceux générés par les produits conventionnels.

Cependant, la méfiance du consommateur face à une étiquette mentionnant le terme bio constitue un frein au développement de la filière, d'où la nécessité de mettre en place une législation nationale reconnue équivalente à celles européenne et américaine afin de protéger le terme bio, faciliter le développement du marché intérieur et des exportations et minimiser les charges liées à la labellisation bio à l'étranger, a préconisé M. Givernaud.

Le gouvernement s'est d'ores et déjà engagé dans cette voie en adoptant, récemment en Conseil de gouvernement, le projet de loi 39-12 relatif à la production biologique des produits agricoles et aquatiques. L'ambition affichée est d'encourager et valoriser la production biologique des produits agricoles, aquatiques, de cueillette et de ramassage des espèces sauvages ainsi que de contribuer au développement durable à travers l'amélioration des revenus des producteurs intéressés par ce mode de production.

Le projet ambitionne également de protéger l'environnement et la biodiversité, d'apporter une réponse à la demande du consommateur à travers la garantie de la qualité des produits issus de la production biologique et d'offrir une opportunité importante au développement des exportations.
 

(...)

 
Pour lire la suite, cliquer ICI
 

Notre Association défend les droits de l'Homme et de toutes les espèces vivantes. Elle est APOLITIQUE !

 

Un article de Libe

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Libe

Source : www.libe.ma