Produits alimentaires génétiquement modifiés : ils sont sur tous les rayonnages mais non identifiés - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/02/2010 à 21h45 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Produits alimentaires génétiquement modifiés : ils sont sur tous les rayonnages mais non identifiés

La dernière enquête en ligne vient de montrer que si la cuisine chinoise typique compte maintenant de nombreux ingrédients génétiquement modifiés, la conscience qu'en ont les consommateurs reste très faible.

En effet, cette enquête a montré que plus de 55% du millier de personnes sondées ont déclaré n'avoir une connaissance médiocre des produits alimentaires génétiquement modifiés.

Et au moins 52% d'entre eux se disent ignorants de la prépondérance des produits alimentaires génétiquement modifiés dans leur vie.

« Des produits génétiquement modifiés comme la papaye, le soja, les tomates et les pommes de terre sont largement disponibles sur le marché chinois depuis au moins l'an 2000 », dit le professeur Jiang Gaoming de l'Institut de botanique de l'Académie chinoise des Sciences.

Et comme ces produits sont relativement moins chers, les gens les consomment sans être conscients de ce qu'ils mangent, dit-il.

Une enquête menée par Greenpeace China l'année dernière a montré qu'une large proportion des papayes vendues dans les grandes villes de Chine comme Beijing et Shanghai étaient génétiquement modifiées.

« Pire encore, ce n'est pas signalé », a déclaré mercredi Fang Lifeng, porte-parole du Programme OGM Chine de Greenpeace.

Dans la dernière enquête, 73% des sondés ont déclaré qu'ils contrôleraient le statut génétiquement modifié des produits, alors que près de 67% se sont déclarés insatisfaits du niveau actuel d'étiquetage des produits génétiquement modifiés.

.../...

Au niveau international, des groupes se sont fortement opposés à ce que la technologie des OGM soit utilisée dans la chaîne alimentaire humaine, citant ses impacts imprévisibles.

En réponse aux soucis de santé et de sécurité alimentaire, près de 88% des sondés ont déclaré, d'après l'enquête, qu'ils préfèraient choisir des aliments traditionnels plutôt que génétiquement modifiés.

.../...

Au niveau mondial, 70% du soja, 46% du coton, et 24% du maïs sont génétiquement modifiés.

Par souci pour les droits des consommateurs, au moins 35 pays, dont la Chine, l'Australie, l'Union européenne le Japon et l'Indonésie ont adopté l'étiquetage obligatoire pour tout produit génétiquement modifié.

La réglementation chinoise en matière d'étiquetage dispose que tous les produits contenant des OGM, dont les semences, la nourriture animale et autres aliments doivent être étiquetés, en vertu de la réglementation de sécurité alimentaire des OGM en agriculture, annoncée pour la première fois en juin 2001 par le Ministère de l'agriculture.

« La réglementation, toutefois, est mal appliquée, de nombreux produits génétiquement modifiés étant vendus sans être marqués du tout », dit M. Jiang.

.../...

Source : Le Quotidien du Peuple en ligne

Pour lire la totalité de cet article, cliquer sur "Lien utile"

Info recueillie par Michel95 (Merci Laurence)

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr