Printemps arabe : Amnesty dénonce les ventes d'armes de l'Occident - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/10/2011 à 00h29 par Mich.


PRINTEMPS ARABE : AMNESTY DÉNONCE LES VENTES D'ARMES DE L'OCCIDENT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Printemps arabe : Amnesty dénonce les ventes d'armes de l'Occident

 

La Russie, les États-Unis et plusieurs pays européens, dont la France, ont vendu de grandes quantités d'armes en Afrique du Nord et au Moyen-Orient ces dernières années, malgré les risques d'atteintes aux droits de l'homme, déplore Amnesty International dans un rapport publié mercredi.

"Le printemps arabe est la réaction de gens qui ont été privés de leurs droits par (...) des gouvernements et des services de sécurité qui utilisent des outils provenant d'Europe, d'Amérique du Nord, de Russie et d'ailleurs", a déclaré Brian Wood, chargé des questions liées à l'armement au sein de l'organisation.

Amnesty International milite pour l'adoption d'un traité qui interdirait les ventes d'armes aux États dont les dirigeants pourraient en faire usage contre leur peuple. Son rapport porte sur les contrats d'armement conclus depuis 2005 avec Bahreïn, l'Égypte, la Libye, la Syrie et le Yémen.

L'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, la République tchèque et la Russie y sont désignés comme les principaux fournisseurs des cinq pays étudiés, qui ont tous connu des soulèvements populaires.

Selon Amnesty, la Russie est le premier fournisseur de la Syrie, qui absorbe 10 % de ses exportations d'armes. Dix États, dont la France, la Grande-Bretagne, la Belgique, l'Allemagne, l'Italie, la Russie et l'Espagne, ont par ailleurs fourni des armes à la Libye de Muammar Kadhafi, écrivent les auteurs du rapport.

Les négociations au sujet du Traité sur le commerce des armes doivent reprendre en février aux Nations unies.

 

Un article de Reuters, publié par lepoint.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Reuters

Source : www.lepoint.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • armes - 
  • armement