Première partie : Patates transgéniques pour les uns, caviar bio pour les autres - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/09/2010 à 14h02 par Michel.


PREMIÈRE PARTIE : PATATES TRANSGÉNIQUES POUR LES UNS, CAVIAR BIO POUR LES AUTRES

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Première partie : Patates transgéniques pour les uns, caviar bio pour les autres

Paradis pour les uns, enfer pour les autres

Dans le Meilleur des mondes, la Terre tournerait donc ainsi rond?

Actuellement sur ce qui reste de notre Terre (qui n'est pas la seule, on s'en doute. Heureusement! Mais les autres sont hors de portée. Heureusement;o)

Sur ce qui reste de notre Terre donc :

14% des gens vivent en enfer. La peau sur les os, ils sont tout simplement en train de mourir de faim, sans mot dire. Ils peuvent crever; ça se passe loin de chez nous.

14% des gens vivent aussi en enfer. Ils survivent au jour le jour dans une misère indigne, avec moins de deux euro par jour. Ils passent toutes leurs journées à courir après les grains de riz pour nourrir leur petite (?) famille. Ils n'ont pas accès aux soins. Eux aussi peuvent crever, loin de chez nous.

52% des gens parviennent à joindre approximativement les deux bouts au niveau alimentaire. Mais ils doivent le faire au prix d'un dur labeur, au sacrifice d'une vie de bonheur. Ils ont un toit, mais se trouvent dans un état de dénuement quasi total. Ils n'ont pas accès au confort occidental, dont ils rêvent, naturellement. Par exemple, le téléphone portable qu'ils nous fabriquent à la chaîne leur coûterait plusieurs mois de salaire!

19,99% des gens travaillent d'arrache-pied comme des fourmis pour se payer le nécessaire. Enfin disons un certain confort. Ils vivent dans des boites. Et c'est métro, boulot, dodo! pour tous, même à la campagne. Ils ont accès à la technologie moderne. On les a formatés pour.

Les uns gobent publicités mensongères, biscuits apéritifs et émissions de variétés, qui leur font oublier patrons et tracasseries, mais ils sentent bien qu'ils ne vivent pas comme ils le souhaiteraient au plus profond d'eux-mêmes. Cette frustration quotidienne finit par devenir angoissante. Alors ils se bourrent de Lexomyl et de Prozac.

Les chemtrails ne sont pas nécessaires;o)

D'autres s'enfoncent dans le monde virtuel de leurs consoles de jeu comme dans des sables mouvants.

D'autres encore passent leur vie à batifoler sur Face Book, le tout nouveau poilu trou noir tendance (superficiel et supervisé par la nouvelle droite décontractée, trou noir dont le futur PDG se présente, toutes les 5 secondes, comme le futur Président... de la République. Suivez exceptionnellement mon regard) trou noir qui absorbe le web et ses utilisateurs.

Un bon nombre est à l'hôpital, à l'asile, à l'école où l'on enseigne l'art de ne pas devenir soi-même, en prison ou dans une sordide maison de retraite... On en oublie, ce site n'étant pas une encyclopédie.

Ces 19,99% sont tous de bons consommateurs.

Certains pèsent même deux fois le poids normal, tant on les a bourrés d'huile de palme à leur insu.

Ils sont fatigués. Patraques. Empoisonnés par les multinationales agro-alimentaires et pharmaceutiques. Bourrés de pesticides, d'antibiotiques, de Doliprane, de métaux lourds, de E bidule, 415 machin, d'OGM interposés, de nano-trucs... La liste est longue.

Ils commencent à avoir des fourmis dans les pieds, dans les racines,  et à sentir que quelque chose ne tourne pas rond du tout en pleine terre. Ou plutôt pour être exact en hors sol;o)

Certains sont heureux quand même. Dieu merci!

Heureux tout court.

Heureux d'être.

De partager les joies simples que la vie ne cesse de nous offrir sans compter, malgré le meurtre matricide!

Tandis que, loin de chez nous, certains sont peut-être heureux de mettre au monde le plus d'enfants possible, en priant pour qu'au moins un, malgré la compétition draconienne, ne finisse pas broyé dans le tas d'immondices global, et parvienne à féconder un ovule.

Peu -où que l'on se trouve!- se sentent investis d'une mission vitale pour que les choses changent en plein coeur du Vivant.

Ces 19,99%, c'est nous! Les occidentalisés, les silicatisés.

0,000017% des gens sont milliardaires et ne s'en cachent même plus, tellement ils ont soumis et asservi les autres 99,99%, tout au long de la sombre Histoire humaine.

(...)


Suite de l'article dans le post suivant.

L'article en entier

SOS-planete, le site géant, qui dit la vérité! Elle est toute nue, bien sûr!





Auteur : Mich pour Terre sacrée

Source : label-asso.fr