Sas de décontamination : Vous devez y rester 5 secondes au minimum et 9 minutes au maximum (vidéo)

Pour une consommation éco-responsable, l'étiquetage de l'huile de palme est nécessaire - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/07/2013 à 12h11 par mich.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Pour une consommation éco-responsable, l'étiquetage de l'huile de palme est nécessaire

 

Alors que les effets néfastes de l'huile de palme, tant sur le plan écologique que sur le plan sanitaire, sont de moins en moins ignorés par la population, la consommation de cette huile en France continue à progresser. Cette contradiction a pour origine l'opacité de son étiquetage.

Un citoyen souhaitant adopter un mode de consommation responsable en limitant sa consommation d'huile de palme n'y parviendra que très difficilement. En effet, les entreprises ne sont pas tenues d'indiquer précisément la présence d'huile de palme dans leurs produits et préfèrent user de l'appellation « huile végétale » ou d'inscrire sur les étiquettes le nom des produits dérivés de l'huile de palme sans en préciser l'origine.

Cette huile se retrouve dans la majorité des produits alimentaires industriels : pâtes à tartiner, desserts, gâteaux et biscottes, plats préparés, fromages industriels, glaces, céréales, soupes industrielles, laits infantiles, margarines, certaines boissons etc. Or les effets sur la santé d'une consommation régulière d'huile de palme – chaque Français en consommant en moyenne 2 kg par an – peuvent s'avérer néfastes. Étant très riche en acides gras saturés, cette huile accroît considérablement le taux de cholestérol avec toutes les complications médicales que cela implique.

 

 

De plus, la production industrielle de cette huile – la plus utilisée au monde – a pour conséquence la déforestation de forêts primaires, notamment en Asie du sud-est. Selon certaines estimations, les forêts primaires (hors zones protégées) de Bornéo auront entièrement disparu d'ici une dizaine d'années si le rythme actuel de mise en culture se poursuit.

Cette déforestation massive pour des raisons agro-industrielles a des impacts écologiques extrêmement importants : accroissement des émissions de gaz à effet de serre, pression sur les terres arables, destruction de zones à la biodiversité exceptionnelle, disparition de l'habitat d'espèces menacées d'extinction, comme l'orang-outan.

Laurence Abeille souhaite donc la mise en place d'un étiquetage clair de la présence d'huile de palme sur tous les produits de consommation courante, tant alimentaires que cosmétiques, pour permettre aux citoyens de faire le choix d'un mode de consommation plus responsable.

 

Un article de laurence-abeille.fr, relayé par  

SOS-planete

 

 

Dossier complet de SOS-planete sur l'huile de palme, dénommé légalement "huile végétale" sur les produits industriels qui en contiennent

Devenons des consommateurs responsables : boycottons tous les produits qui contiennent de l'"huile végétale" sans autre précision

 

 

De la servitude moderne (vidéo géante pour réveiller les morts !)

Retrouvez toute l'actualité sur votre mobile

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Samedi, 3997 visiteurs

 

Auteur : Laurence Abeille

Source : www.laurence-abeille.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter mich
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.