Pontivy : Près de 200 personnes disent non à la loi Loppsi 2 - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/01/2011 à 02h39 par Mich.


PONTIVY : PRÈS DE 200 PERSONNES DISENT NON À LA LOI LOPPSI 2

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Pontivy : Près de 200 personnes disent non à la loi Loppsi 2

Mise en danger des libertés individuelles, développement de la vidéoprotection, contrôle des habitats mobiles... C'est ce que dénoncent près de 200 militants réunis place du Martray samedi matin.
Jeunes

Ils ont 22 et 24 ans et sont étudiants. Aurélien et Pierre considèrent la loi Loppsi 2 (1) très dangereuse. « Les juristes le disent eux-mêmes, dit Aurélien.

La possibilité d'expulser des gens de leur habitat mobile, la mise en place d'un couvre-feu pour les moins de 13 ans, la vidéo-protection que se systématisent » effrayent l'étudiant qui considère que la réponse par les caméras à la délinquance est un problème de fond, de société.

Même sentiment chez son copain Pierre. « Loppsi 2 renforce un peu plus le sentiment de peur de l'autre. Ce qui m'effraie, c'est que les gens n'ont pas connaissance de cette loi. »

Et moins jeunes

Ce rassemblement n'a pas concerné que les plus jeunes. À l'image de Gilbert, 77 ans, et Maryline, 51 ans, présents pour montrer leur hostilité « à une société du tout sécuritaire, résume Gilbert. Les caméras ne font que déplacer la délinquance, si elle existe. »

Maryline est choquée par l'attaque que représente la loi concernant les habitats mobiles. « Que vont devenir les gens qui vivent en roulotte, en camion aménagé ou en yourte ? interroge-t-elle. Pour certains, c'est un choix, mais pour d'autres, c'est parce qu'ils n'ont plus les moyens de vivre autrement. Veut-on les obliger à vivre sous les ponts ? »

Yourte et roulotte

Le rassemblement s'est déroulé en plein centre-ville historique sur la place du Martray. À l'appel notamment des communistes, des anarchistes, du collectif anti-libéral. Il y avait également des représentants locaux d'Europe écologie. Entre une yourte et une roulotte, les 200 personnes ont discuté, dénoncé, débattu autour d'un bol de soupe ou un café.

De l'intérieur

Yann, 25 ans, vit dans une yourte dans le Finistère. « J'ai fait le tour de la loi Loppsi 2, explique-t-il comme pour tordre le cou à l'idée qu'il ne sait pas de quoi il s'agit. Je ne conçois pas que même des politiques de droite puissent appliquer ce qu'elle contient. Elle est hors humanité. »

Flagrant délit

De contradiction. C'est en tout cas ce qu'a dénoncé l'un des participants à la mobilisation. « Je m'étonne de voir des représentants de la majorité municipale qui se sont abstenus lors du vote concernant la vidéoprotection à Pontivy, présents à ce rassemblement. »

Réponse de l'intéressée, Marie-Madeleine Doré-Lucas sur le sujet, « nos positions sont claires là dessus, explique-t-elle. Nous n'avons pas voté pour. Et quand on est élu il faut savoir combattre de l'intérieur. »

Cette loi menace nos libertés et aggrave l'injustice sociale, elle doit être retirée ou abrogée !

Mobilisons nous : Si tu ne t'occupes pas de la LOPPSI 2, elle s'occupera de toi !

Signez la pétition contre la Loppsi 2 (données confidentielles)

2876 signatures à ce jour!

N.O.M. : le Nouvel Ordre Mondial

Notre Association défend les droits de l'Homme et de toutes les espèces vivantes. Elle est APOLITIQUE!

Lances-toi! Deviens vite lanceur d'alerte

Le site étrange qui dérange même les anges!





Auteur : Delphine LANDAY/Ouest France

Source : www.ouest-france.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Loppsie 2