Pollution hydrocarbure sur le littoral Atlantique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/02/2014 à 10h51 par Exo007.


POLLUTION HYDROCARBURE SUR LE LITTORAL ATLANTIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Pollution hydrocarbure sur le littoral Atlantique

 

Un communiqué de l'Association de Protection de l'homme et de l'environnement " Robin des Bois "

 

Titre Initial : Pollution hydrocarbure sur le littoral Atlantique : les 2 boulettes de l'Etat français

 

Depuis début février, des arrivages diffus d'hydrocarbures polluent le littoral du Morbihan aux Pyrénées-Atlantiques. Ces hydrocarbures ne proviennent pas de dégazages. Ces pollutions proviennent d'une ou de plusieurs épaves abandonnées et insuffisamment surveillées comme celles de l'Erika (1999) ou de l'Union Neptune (2011).

En vérité plusieurs dizaines d'épaves peuvent être suspectées. Plus les épaves vieillissent, plus elles sont susceptibles de fuir et de libérer dans l'environnement les vieux fiouls de propulsion jusqu'alors confinés et oubliés.

Les vieilles épaves, c'est comme les vieilles munitions, il faut éviter de les chahuter
mais elles ont été victimes cet hiver de tempêtes successives.

A titre d'exemples, l'épave du paquebot Foucault, bombardé en juin 1940, a commencé à fuir en l'an 2000 sur le littoral rochelais ; la frégate Laplace navire météo d'assistance à l'aviation et la marine marchande, naufragé en 1950 près du Cap Fréhel, a commencé à fuir 50 ans après; l'épave du Peter Sif, naufragé en 1979 en face d'Ouessant, a commencé à fuir en 1998.

- 1 L'engagement du Grenelle de la Mer « d'étudier et d'engager les opérations nécessaires à la dépollution et à la sécurisation des épaves potentiellement polluantes et dangereuses » est resté lettre morte. Le CEDRE (Centre de documentation, de recherche et d'Etude sur les pollutions accidentelles des eaux) devait activement s'impliquer dans le pré inventaire des épaves potentiellement dangereuses

- 2 Un autre engagement du Grenelle de la Mer a été pris et n'a pas été à ce jour respecté. Sur proposition de Robin des Bois, l'Etat français s'engageait à ratifier la Convention de l'OMI (Organisation Maritime Internationale) sur l'enlèvement des épaves ; cette convention qui préconise le renflouement et l'enlèvement des épaves dangereuses pour la sécurité maritime ou l'environnement a seulement été ratifiée par 9 pays : l'Allemagne, la Bulgarie, le Royaume-Uni, l'Iran, l'Inde, la Malaisie, le Maroc, le Nigéria et Palau. C'est seulement quand 10 pays l'auront ratifiée qu'elle entrera en vigueur.

Les résidus de pétrole historique qui depuis plusieurs semaines s'abattent sur le littoral Atlantique contribuent à la mortalité des oiseaux de mer, à la dégradation de l'environnement marin et de l'estran.

 

Un article de l'Association Robin des Bois, publié par terresacree.org et relayé par SOS-planete

 

Sur le même sujet :

Les épaves immergées polluantes

La prochaine marée noire US

 

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. Albert Einstein

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Source : www.terresacree.org