Pollution de l'air gigantesque en Bretagne ! - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/08/2009 à 10h57 par Isabelle.


POLLUTION DE L'AIR GIGANTESQUE EN BRETAGNE !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Pollution de l'air gigantesque en Bretagne !

Information sélectionnée par Isabelle
Et s'il n'y avait plus de demande ? La souffrance animale n'existerait plus et cet aspect important de pollution serait éradiqué ! N'est-ce pas du bon sens ?

« La densité des élevages de porcs et de volailles en Bretagne, génère des volatilisations d'ammoniac dans l'air considérables.

Ces volatilisations sont dues à des phénomènes naturels comme l'hydrolyse de l'urée, ou provoqués comme le compostage des fientes de volailles.

L'hydrolyse de l'urée est irrémédiable et provoque la volatilisation de la moitié de l'azote produit par les porcs.

Le compostage des fientes quant à lui rejette dans l'air 35 à 40% de l'azote des fientes sous forme là aussi d'ammoniac.

La pollution de l'air en Bretagne par l'ammoniac est donc gigantesque ; or cet ammoniac s'oxyde rapidement dans l'air en nitrates qui retombent sur toute la région avec les précipitations.

Cette pollution diffuse, ignorée des autorités (volontairement ?) représente plus de 200 000 tonnes de nitrates déversés sur la Bretagne chaque année par les pluies.

Si cette volatilisation d'ammoniac n'est pas stoppée, les marées vertes vont continuer à bien se porter.

Pourtant, il existe des procédures à respecter par les élevages pour empêcher la volatilisation de l'ammoniac et le récupérer pour le valoriser sous forme d'engrais.

Mais les enjeux et les erreurs faites depuis 30 ans sur ce sujet empêchent tout développement de cette technologie propre. »

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur "Lien utile" ci-dessous.