Poissons et abeilles seront fichés - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/08/2009 à 14h14 par Tanka.


POISSONS ET ABEILLES SERONT FICHÉS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Poissons et abeilles seront fichés

Information sélectionnée par Tanka

La Suisse ne tolérera plus la moindre abeille clandestine ni le moindre poisson «anonyme» dès l'an prochain.

En Suisse, même les abeilles n'échapperont pas au fichage. (Photo: Keystone)Afin de lutter contre les maladies, tous les élevages de chevaux, de volailles, de poissons et d'abeilles devront désormais être annoncés. Le Conseil fédéral a imposé mercredi un enregistrement centralisé de toutes ces exploitations, y compris celles des amateurs.

Les autorités compétentes doivent savoir quels animaux de rente sont gardés dans quelle exploitation, a expliqué mercredi l'Office vétérinaire fédéral (OVF). Cela permet de lutter contre les maladies et de remonter la filière jusqu'à l'exploitation en cas de problème de sécurité alimentaire. Jusqu'ici, seules les exploitations agricoles étaient enregistrées de manière centralisée.

Dès le 1er janvier 2010, cela concernera aussi les exploitations non agricoles de chevaux, volailles, poissons ou abeilles. Et dès l'année suivante, toute entrée de groupe dans une exploitation porcine devra être notifiée à la Banque de données sur le trafic des animaux (BDTA).

En plus de la localisation des exploitations, d'autres informations utiles pour la lutte contre les épizooties seront enregistrées, comme le type de détention chez les porcs et la volaille ou les espèces de poissons d'une pisciculture. Les données seront recueillies lors du recensement coordonné des données agricoles qui a lieu chaque année.