Plus d'un million de cochons enterrés vivants - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/01/2011 à 18h44 par Tanka.


PLUS D'UN MILLION DE COCHONS ENTERRÉS VIVANTS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Plus d'un million de cochons enterrés vivants

Ce monde pourrait être un paradis mais, dans l'état actuel des choses, il est infernal. Et cela non parce qu'il est « mauvais » par nature... La raison qui sous-tend tout est la destruction intéressée.

Ainsi, lorsqu'un produit vendu par une entreprise est périmé, il est détruit. Les animaux n'étant que des marchandises (comme les autres), alors la sentence est la même.

On a droit ainsi à une réalité des plus barbares, des plus infamantes. La clique de racistes y verra une absence de morale « asiatique » et les réformistes la justification à un appel pour les « droits des animaux. »

Nous, nous n'y voyons qu'une monstruosité qui doit soulever les coeurs, les esprits, et amener à un engagement limpide, sans ambiguïté ni compromis, en faveur de la libération animale et la libération de la Terre.

La fièvre aphteuse frappe en effet, depuis fin novembre 2010, les fermes-usines de Corée du Sud. Dans ces cas-là, le massacre des animaux est automatique, afin d'éviter la contagion.

Ici, a été décidé de procéder en une quarantaine de jours au meurtre de 107 500 « têtes de bétail », de presque 1 230 000 cochons, de plus de 3 700 chèvres et de cerfs.

Plus de deux autres millions d'animaux, eux aussi destinés à mourir à l'abattoir, seront vaccinés.

Évidemment, certains argueront qu'il s'agit d'une question de sûreté. Sauf que justement, dans cette folie de la course au profit, le nombre d'animaux atteint de fièvre aphteuse est de... 112.

L'économie capitaliste vise en fait à préserver coûte que coûte son système de fermes-usines (avant l'épidémie, il y avait en Corée du Sud 3,4 millions de « têtes de bétail » et 9,4 millions de cochons).

Et dans ce meurtre en masse... la technique couramment utilisée est d'enterrer vivant.

Pour les médias comme pour l'idéologie dominante, c'est quelque chose de banal, dont il n'est pas la peine de parler. Pas pour nous. Mais leur « black-out » à ce sujet doit bien nous faire comprendre que ce genre d'évènements, s'ils sont connus, provoquent sans nul doute partout la rage et la colère face à la barbarie!

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : laterredabord.fr

Source : laterredabord.fr