PLAZAC. Le premier gros projet de ferme de production d'électricité solaire se prépare - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/11/2009 à 07h19 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
PLAZAC. Le premier gros projet de ferme de production d'électricité solaire se prépare

Information recueillie par Michel95

Et si des panneaux solaires étaient implantés dans les forêts du sud de la France ?

Une source d'énergie non polluante qui servirait de zones coupe feu dans les forêts et dont le sol serait entretenu bénévolement par des troupeaux de moutons ou autres herbivores ?

L'énergie du soleil

De grandes prairies et des friches sur un vaste plateau qui domine Plazac, en Périgord noir, devraient accueillir la première ferme solaire du département.

C'est la société allemande Juwi, l'un des leaders du secteur (elle vient d'ouvrir le plus grand parc solaire d'Allemagne) qui est sur le coup.

L'étude concerne un site d'une quinzaine d'hectares, divisé entre plusieurs propriétaires.

Un site qui a l'avantage d'être très bien exposé, d'être à proximité d'une ligne moyenne tension pour son raccordement au réseau et de ne pas avoir une grande valeur agricole.

Mais surtout, le projet est porté avec enthousiasme par la mairie de Plazac.

Les élus Alain Galinat et Christian Chevalier travaillent avec le maire Robert Delbary pour faire avancer ce dossier évoqué depuis l'été 2008.

Avec une véritable envie de renforcer l'image écologique de leur commune.

À l'origine, ils avaient même étudié un projet éolien, « mais il n'y a pas assez de vent sur la commune », constate Alain Galinat.

20 millions d'euros investis

Les porteurs du projet en sont au stade des études et de la faisabilité, mais ils se félicitent « du contexte d'acceptation et de soutien ».

Car cet investisseur se dit prêt à réaliser à Plazac un projet qui produirait 4,5 mégawatts par an, « soit la consommation de 900 habitants ».

Un mégawatt revenant à 5 millions d'euros, l'investissement serait ici de plus de 20 millions d'euros !

« Ce n'est pas la commune qui investit, rappellent les élus, mais il y aura des retombées locales. »

C'est le cas à travers les redevances d'occupation des terrains et des taxes.

Mais ce sera aussi lié à l'attrait que provoquera ce premier équipement en Dordogne et à la formidable image écolo de la commune.

Alain Galinat a déjà étudié l'aspect environnement.

« Nous avons consulté la Sepanso.

Nous avons aussi regardé l'impact visuel.

Il est bien moindre que les serres de fraises qui sont blanches.

Nous avons aussi obtenu la plantation de haies autour du site.

C'est un projet à taille humaine. »

Les panneaux seront posés au sol et donc visibles seulement d'avion.

Objection mi-2011

Avant d'arriver à la construction de cette ferme, qui devrait occuper cinq hectares sur les quinze du site, de nombreuses étapes devront encore être franchies.

D'abord les dernières études techniques de la société Juwi.

Ce seront ensuite les études et enquêtes administratives, avant de passer à la réalisation proprement dite.

L'objectif est d'ouvrir ce site pour la mi-2011.

Chez Juwi, on apprécie les excellents contacts avec le terrain et les promoteurs espèrent signer des accords avec les propriétaires pour la fin de cette année.

« L'ensoleillement est assez moyen par rapport à un gros projet que nous menons en Corse », constatent-ils, mais il est bien plus important que celui dont ils doivent tenir compte en Allemagne.

Là-bas, les campagnes se sont couvertes de panneaux en quelques années pour produire une énergie propre.

Et personne ne s'en plaint.

Auteur : HERVé CHASSAIN

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr