Plaidoyer pour un arbre - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/05/2014 à 21h32 par helene2A.


PLAIDOYER POUR UN ARBRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Plaidoyer pour un arbre

 
Je suis né il y a 30 ans, 50 ans, 100 ans ou plus, je vous ai toujours connu. Saisons après saisons, je rythme vos vies. Vert clair, vert franc, or et rouge, pour finir dénudé, gris-brun au début de l'hiver, je suis l'ambassadeur des couleurs de la nature et avec mes congénères, persistants et conifères, nous sommes vos égaux en droits naturels. Cycle incessamment recommencé tant que je vivrais.

Vis à vis de vos besoins, de vos impératifs économiques, nous sommes peu. Mais pourtant...

Savez-vous que nous produisons l'air que vous pouvez respirer, que nous produisons l'humus dont ont besoin vos plantes pour croître, que nous abritons quantité d'espèces, garants des écosystèmes terrestres, que nous sommes des barrières naturelles contre le vent, que nous sommes des éponges pour absorber l'eau en excès au bord des rivières, que nos racines retiennent les terres.

Vous avez besoin de nous. Mais, nous n'avons pas besoin de vous. Nous, nous sommes les arbres. Nous sommes aussi les arbustes, les haies, les bocages. Nous sommes nés, il y a des millions d'années, nous avons vu passer quantité de gens, avant vous, mais vous êtes les premiers qui nous rendez malades.

Quelle maladie peut bien avoir un arbre, me direz-vous ? Les mêmes que vous, précédant souvent la mort : déracinement, isolement, embolie même. Nous souffrons et vous ne le voyez pas, emportés que vous êtes par votre vie à 100000 volts.

 
(...)
 

Pour lire la suite, cliquer ICI
 

Un article de Marie-Noël Hauser, publié par perspectives-gorziennes.fr et relayé par SOS-planete

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : Marie-Noël Hauser

Source : www.perspectives-gorziennes.fr