Plaidoyer pour sauver la Terre : Une conscience universelle vers le bien commun - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/07/2014 à 00h18 par Exo007.


PLAIDOYER POUR SAUVER LA TERRE : UNE CONSCIENCE UNIVERSELLE VERS LE BIEN COMMUN

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Plaidoyer pour sauver la Terre : Une conscience universelle vers le bien commun

Prométhée et Hercules

 

Il est connu que nous consommons plus que ce que la Terre peut produire en une année. Depuis quelque temps, il y a comme une conspiration du silence de la part des pays industrialisés et émergents pour ne pas parler des dégâts actuels et imminents des changements climatiques. Pendant ce temps-là, le climat devient erratique. La biodiversité rétrécit. Aveuglée par un « humanisme » contre-productif, source d'irrespect écologique et d'un infini gaspillage, l'humanité vit à crédit et consomme annuellement une planète et demie, soit nettement plus que ce que la Terre est en capacité de lui offrir.

(...)

La mort des abeilles : l'homme-abeille n'est pas la solution !

Innombrables sont les indicateurs qui nous alarment d'une surchauffe de la planète, d'un épuisement gravissime d'une Terre sur-occupée et surexploitée : bouleversement global du climat, mort biologique des sols suite aux abus d'usages productivistes et courtermistes, pollutions sans cesse plus irréversibles, recul effarant des autres espèces dont nous occupons indûment les niches, déclin d'une biodiversité pourtant salutaire à l'humanité, déforestation sur tous les continents, épuisement des mers et des océans, tarissement de toutes les ressources dont la grande majorité n'est pas renouvelable

(...)

La fin de la planète en 2100 ?

C'est la rumeur qui enflamme la Toile depuis plusieurs semaines : les écosystèmes de la planète pourraient connaître un effondrement total et irréversible d'ici 2100. La thèse ? L'environnement, sous l'effet des dégradations causées par l'homme, pourrait franchir un point de non-retour avant la fin du siècle.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de agoravox.fr, relayé par SOS-planete

 

Sur le même thème =>

L'agroécologie, l'être humain dans sa responsabilité à l'égard du vivant

Le brevetage du vivant : Dernier arrêt avant la fin d'un monde prométhéen

La destruction des abeilles selon Monsanto

Monsanto se lance dans la lutte biologique

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle gratuite

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT !
Merci de contribuer au financement participatif

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : agoravox.fr

Source : www.agoravox.fr