Phénomène rare, la ponte du corail en Nouvelle-Calédonie - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/01/2012 à 18h11 par Kannie.


PHÉNOMÈNE RARE, LA PONTE DU CORAIL EN NOUVELLE-CALÉDONIE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Phénomène rare, la ponte du corail en Nouvelle-Calédonie

 

Le plus souvent hermaphrodites, déployant une palette de formes et de couleurs surréaliste, les coraux comptent parmi les créatures les plus énigmatiques de la planète.

Jusqu'à une période récente, personne n'avait encore assisté à la ponte du corail dans son milieu naturel. Et pour cause, celle-ci ne se produit que deux à cinq jours par an, sous certaines conditions, et de nuit...

En Nouvelle-Calédonie, les études menées depuis 2007 près de Hienghène, au sein de l'aire marine protégée de l'îlot Hienga, sur la côte Nord-Est de Grande Terre, ont permis de déterminer qu'à cet endroit, la ponte a lieu cinq jours après la pleine lune de novembre.

Quelques heures plus tard, ces oeufs libèrent de petites larves (planulas) qui rejoignent la surface et fusionnent avec le plancton, véhicule indispensable de leur colonisation au gré des courants.

En 2010, lors d'une retransmission avec le Muséum national d'histoire naturelle de Paris, les passionnés ont pu suivre en direct ce formidable lâcher de microparticules annonciatrices de renouveau.

Emouvante naissance qu'il est désormais possible de vivre sur place, lors d'une plongée nocturne !

 

Un article de PETE ATKINSON, publié par lefigaro.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : PETE ATKINSON

Source : www.lefigaro.fr