Peyrignac : le sous-préfet découvre une installation solaire photovoltaique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/12/2009 à 16h04 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Peyrignac : le sous-préfet découvre une installation solaire photovoltaique

Information recueillie par Michel95

Dés qu'il a eu connaissance de l'achèvement de l'installation photovoltaique sur le gymnase communal, Bernard Musset, sous-préfet de Sarlat, a manifesté un vif intérêt pour cette opération et a souhaité découvrir le système dans ses moindres détails en phase opérationnelle.

C'était donc le but premier de la visite effectuée à Peyrignac (Dordogne) le 23 décembre 2009 en compagnie de Serge Eymard, conseiller général.

A cette occasion, Patrice Lachaud, conseiller municipal expert en la matière, et Yannick Seyral, gérant de la société Agirenergy, installateur du système, ont exposé tous les aspects techniques et financiers se rapportant à l'opération.

L'installation d'un système photovoltaique sur le gymnase municipal revêt un caractère original pour la commune.

Les réalisations de cette nature ne sont pas courantes pour une collectivité puisque ce n'est pas le coeur de son activité.

Pour le moins, cet investissement mûrement réfléchi par le conseil municipal a été construit autour de plusieurs informations qui ont servi de fil conducteur.

En premier lieu, l'obligation faite par l'Europe à chaque pays de produire 20 % d'énergie propre d'ici 2020 alors que nous n'en produisons que 5%, c'est notre modeste contribution au développement durable sans attendre les préconisations avortées de Copenhague.

Au plan technique et financier, la visite d'une installation témoin en production à Nailhac par le conseil municipal a fini de convaincre les élus du bien fondé de la démarche.

Sur le gymnase, les panneaux en cours de production depuis un mois recouvrent 260 m2 de surface et occupent les deux tiers du pan sud du bâtiment, ce qui représente 156 modules de 230 watts crêtes et trois onduleurs.

Cela s'est traduit par la mise en place de 156 panneaux solaires ce qui permettra par exemple d'éviter le rejet de 38 tonnes de CO2 dans l'atmosphère soit l'équivalent de 193.000 km parcourus en voiture !

Ensuite , il est apparu que l'intérêt financier que pouvait représenter cette opération était évident.

Avec une production proche de 40 000 kw, il est attendu une recette annuelle proche de 25 000 € selon l'ensoleillement, soit un montant très largement supérieur aux annuités d'emprunt.

L'électricité produite est vendue à EDF au tarif de 0,60176 E le kw et ce prix est revalorisé chaque année jusqu'en 2025 en fonction de la hausse des prix (Indice INSEE).

Cette production a été calculée à minima sur la base d'un ensoleillement de Limoges encore minoré de 5% pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Le coût total de cet investissement est de 185 000 € HT financé au moyen d'un emprunt.

Ce montant inclut les frais non négligeables de désamiantage de la totalité de la surface recouverte de panneaux solaires.

L'installation a été confiée à une jeune société locale de Sainte Eulalie, AGIRENERGY, qui a réalisé un travail rapide et de qualité et s'est en outre occupée des diverses formalités en relation avec EDF.

L'installation fonctionne depuis un mois et malgré la période peu propice, la production approche les 1000 kw.

.../...


Source : .e Vous

Pour lire la suite de cet article, cliquer ici

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr