Pénurie d'isotopes : le gouvernement Harper doit indemniser les provinces - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/08/2009 à 15h22 par Phil.


PÉNURIE D'ISOTOPES : LE GOUVERNEMENT HARPER DOIT INDEMNISER LES PROVINCES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Pénurie d'isotopes : le gouvernement Harper doit indemniser les provinces

Information sélectionnée par Phil'

OTTAWA – Plutôt que de blâmer Énergie atomique du Canada pour l'incapacité de son propre gouvernement à résoudre la pénurie des isotopes, le Premier ministre Stephen Harper doit indemniser les gouvernements provinciaux pour la hausse des dépenses qu'ils assumeront pour fournir les tests de cancer. C'est ce qu'ont déclaré aujourd'hui des députés libéraux.

« Le gouvernement fédéral est responsable de cette pénurie prolongée parce qu'il n'a jamais prévu de plan de secours, a dit la porte-parole libérale responsable de la santé, Carolyn Bennett. Il doit donc assumer les coûts supplémentaires causés par le recours à des solutions de moins bonne qualité que les hôpitaux sont obligés de payer »

Comme prévu, le réacteur nucléaire de Chalk River, qui produisait 40 % des isotopes médicaux mondiaux sera fermé jusqu'au début de l'année prochaine au moins, obligeant ainsi les hôpitaux à oeuvrer nuit et jour à réduire l'impact de la pénurie sur les cancéreux et les cardiaques.

« À cause de son incompétence, le gouvernement n'a pas été capable de prévoir la crise ni de la prévenir, a dit le porte-parole libéral responsable des ressources naturelles, Geoff Regan. De nouvelles sources d'approvisionnement en isotopes auraient dû être trouvées depuis des années, dès les premiers signes du vieillissement de Chalk River. Le gouvernement reconnaît maintenant qu'il est incapable de distinguer une bonne proposition sur les isotopes d'une mauvaise. »

Cette semaine, le gouvernement a publié sur Internet un contrat pour recruter un consultant externe chargé d'examiner les propositions faites à son groupe de spécialistes, ce qui démontre qu'il n'a pas confiance en eux.

« Au lieu de travailler à un plan de secours ou de trouver d'autres possibilités sûres d'approvisionnements en isotopes, le gouvernement Harper a assuré aux Canadiens, sans savoir de quoi il parlait, que le NRU continuerait d'être une source fiable de production d'isotopes, a dit le porte-parole libéral responsable de l'énergie et de l'environnement, David McGuinty. Maintenant, les ministres Raitt et Aglukaqq n'ont plus aucune crédibilité lorsqu'elles prétendent que ‘le travail de coopération internationale sur l'approvisionnement en isotopes a été efficace jusqu'ici'. »

« Le réacteur hollandais est arrêté, les isotopes australiens ne peuvent survivre au transport vers le Canada, et la Belgique ne peut assurer que 10 % de la production mondiale, ce qui laisse les malades canadiens malades du cancer sans recours », a ajouté M. McGuinty.