L'Existence est incontestable! L'Essence d'un être, c'est ce qu'il y a de plus intime dans sa nature

Pauvre Louisiane - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/05/2010 à 02h11 par Lo.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Pauvre Louisiane

Cinq ans après le cyclone Katrina qui avait ravagé la Nouvelle-Orléans et sa région, la Louisiane est de nouveau meurtrie dans sa chair. Le pays Cajun est violenté. Cette fois ce n'est pas une « catastrophe naturelle », suivie de l'impuissance de l'administration américaine qui frappe le Bayou, mais une marée noire de plus de 9 000 km2 provoquée, une fois de plus, par une des majors du pétrole, British Petroleum.

Même le Gouverneur de la Louisiane le reconnaît : ce fléau des temps modernes ne menace pas seulement la pêche et le tourisme, mais il met aussi en cause le mode de vie des habitants. On ne saurait mieux dire ; les marais de la Louisiane, ce terreau unique de la biodiversité, sont en train de mourir sous nos yeux, entraînant le déclin de toute une région et la mort sociale de milliers de ses résidents qui vivaient de cette richesse.

En cette « Année de la Biodiversité », c'est une flétrissure de l'humanité qui atteint cette région si belle et si riche en faune et en flore, qui contient 40 % des marais côtiers des États-Unis et abrite plus de 400 espèces différentes.

Depuis des décennies maintenant, les pétroliers n'arrêtent pas de se moquer de la planète et de ses écosystèmes. A chaque fois, on dit : « c'est la pire catastrophe écologique du siècle » mais, à chaque fois on oublie de comptabiliser les conséquences concrètes de ces catastrophes, parce qu'on refuse de payer la dette écologique de l'industrie pétrolière à son véritable coût.

Les nappes d'hydrocarbures, les boulettes, galettes ou plaques de pétrole, polluent la mer et les côtes, la faune et la flore en sont durement affectées, les animaux marins, les oiseaux qui pêchent leur nourriture, les algues et les micro-organismes subissent les effets du pétrole. Destruction du plancton, engluement des algues, ingestion de boulettes par les poissons, souillure du plumage pour les oiseaux...

De nombreuses espèces périssent lors des marées noires. Les écosystèmes du littoral sont également touchés par les engluements et les souillures, notamment les algues, crustacés, coquillages, poissons et oiseaux qui vivent dans les mares du littoral, ainsi que les marais, les cultures piscicoles et les mangroves tropicales.

Le coût environnemental, humain et économique est élevé, puisque les effets sur la biodiversité peuvent durer de plusieurs mois à plusieurs années. Les activités de pêche, d'ostréiculture et de conchyliculture sont fortement affectées par les pollutions, ainsi que les activités touristiques et l'image de la région touchée. Le coût financier est aussi considérable : le nettoyage, la depollution, l'indemnisation des victimes de dommages coûte également très cher.

Pour le naufrage du pétrolier Erika, les frais de nettoyage et les dommages économiques ont été estimés à 99,258 millions d'euros. Pourtant, depuis 1967, date de la première grande marée noire, personne n'arrête les barbares qui assassinent la mer.

Les faits sont là :

- 1967, la Marée noire du Torrey Canyon au large des Cornouailles, déverse 119000 tonnes de pétrole sur les côtes britanniques

- 1978, la Marée noire de l'Amoco Cadiz, déverse 223000 tonnes sur les côtes de Bretagne

- 1989, marée noire de l'Exxon Valdez, 37000 tonnes de pétrole souillent les côtes de l'Alaska

- 1999, la France est de nouveau touchée par la Marée noire de l'Erika sur les côtes de Bretagne

- 2002, la marée noire du Prestige pollue les côtes de la Galice en Espagne, avec 77000 tonnes de pétrole

Ce triste bilan ne fait que répertorier les plus grandes catastrophes mais pas les centaines de petits ou grands déversements clandestins d'hydrocarbures dans les mers du monde entier. On ne recense pas les dégazages et déballastages sauvages, ou encore les déversements à terre, causés par l'industrie et les guerres...

Noël Mamère

Pour lire la suite de l'article, cliquer sur "lien utile"

Info sélectionnée par Lo

SOS-planete

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Lo
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.