Pas dans mon assiette. Manger est-il devenu risqué ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/03/2010 à 21h45 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Pas dans mon assiette. Manger est-il devenu risqué ?

Pas dans mon assiette: rappels, intoxication, agroterrorisme et autres calamités

Après le lait à la mélamine, les épinards à l'E.coli, les arachides à la salmonelle, le jambon à la listériose et le boeuf fou, ce sont des croustilles Lay's au bacon qui ont été rappelé à la suite d'une contamination à la salmonella.

Dans ce contexte, le livre de Sylvain Charlebois Pas dans mon assiette ne pourrait être plus à propos.

Cet éminent expert en politiques agroalimentaires et sécurité alimentaire a en effet fait paraître la semaine dernière cet essai fort intéressant dans lequel il se demande si manger est devenu risqué.

Il dresse un portrait peu reluisant de l'industrie alimentaire et de la sécurité alimentaire, mais avec un discours très différent de celui entendu dans les documentaires à la Food inc.

Loin de dénoncer le recours aux OGM ou l'agriculture intensive, il croit qu'ils sont nécessaires dans le contexte actuel et que l'agriculture biologique est utopique à grande échelle et moins sécuritaire.

Ce qu'il décrie plutôt, c'est les lacunes grandissantes du système de sécurisation alimentaire qui font en sorte que les rappels se multiplient tout comme les contaminations alimentaires.

Selon lui, et appuyé sur les propos de plusieurs experts, le prochain «11 septembre» sera d'ordre alimentaire et frappera la chaîne d'approvisionnement alimentaire. Sommes-nous prêts à faire face à un acte d'agroterrorisme au Canada? Pas du tout.

À plus petites échelle, l'auteur soutient que les crises alimentaires, comme celle de la vache folle, de la grippe aviaire ou de la listériose sont inévitables et se reproduiront de plus en plus souvent si le système ne change pas dans son ensemble.

Bref, ce n'est pas très joli tout ça! Mais à lire absolument!

Pour saisir la teneur de ses propos, voyez ci-dessous différentes données issues de son bouquin.

500. En 2008, plus de 500 personnes sont morts à la suite d'une contamination alimentaire au Canada.

5. Il y a 5 fois plus d'agents pathogènes aujourd'hui qu'il y a 60 ans.

On compte plus de 250 bactéries, virus et toxines qui peuvent causer des intoxications alimentaire.

30%. Sur les 30% de produits venants d'ailleurs, seulement 5% sont inspectés avant d'être mis sur les tablettes.

Rappels. 36% des rappels sont des alertes aux allergènes

26% sont de natures microbiologiques
18% sont des problèmes chimiques
11% sont dus à des éléments externes comme la vermine

300. en 1997, environ 30 produits avaient été rappelés au Canada, alors qu'en 2007, on a rappelé environ 300 produits.

21. La crise de la listériose en 2008, causée par les produits Maple Leaf a causé la mort de 21 Canadiens dans 6 provinces.

½. Un produit sur deux n'existait pas il y a 5 ans.

Source : Sylvain Charlebois - Journalmetro.com

Info recueillie par Michel95

L'Europe va faire du papier hygiénique avec la patate transgénique de BASF.
Ça tombe bien... vu où ils peuvent se le mettre...
Mais le milliard de gens qui crève de faim va-t-il devoir en bouffer?

Le point sur les OGM

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr