Paris, 28 mai : non à la corrida au patrimoine de la France ! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/05/2011 à 17h28 par Mich.


PARIS, 28 MAI : NON À LA CORRIDA AU PATRIMOINE DE LA FRANCE !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Paris, 28 mai : non à la corrida au patrimoine de la France !

 

Communiqué du collectif Non à la honte française !

Paris, 28 mai : non à la corrida au patrimoine de la France !

À la suite de l'annonce de l'inscription, vendredi 22 avril, de la corrida sur la liste du patrimoine culturel immatériel français, un collectif, Non à la honte française !, a été fondé à l'initiative du CRAC Europe, Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l'enfance, association loi 1908 (siège à Strasbourg), et un site, www.patrimoine-corrida.fr, a été créé, sur lequel une pétition a été mise en place.

Le CRAC Europe et le collectif Non à la honte française!, qui regroupe à ce jour quelque 150 associations, françaises et étrangères, appellent à un rassemblement à Paris samedi 28 mai à 15 heures place du Palais-Royal, pour demander la désinscription immédiate de la corrida de l'inventaire culturel de notre patrimoine. Un écran de dix mètres carrés projettera des images montrant la réalité de la corrida, c'est-à-dire sa cruauté.

Si, d'ici au 28 mai, le ministre de la Culture retire l'inscription, le rassemblement aura tout de même lieu. Nous demanderons alors l'inscription des propositions de loi en question à l'ordre du jour des travaux de l'Assemblée nationale.

Avis aux politiques : en 2012, les taureaux voteront !

Hélène Vaquier, présidente

Jean-Pierre Garrigues, vice-président

06 75 90 11 93

Luce Lapin

Porte-parole nationale

06 08 30 80 30

 

 

Communiqué de presse : Le CRAC Europe porte plainte contre l'Etat français

Par l'intermédiaire de son avocat, maître Frédéric Ortega, Le CRAC Europe porte plainte contre l'Etat français auprès du tribunal administratif de Paris afin d'obtenir l'annulation de l'inscription de la corrida au patrimoine immatériel de la France. Rappelons d'une part que la corrida n'est pas française mais espagnole, et que d'autre part elle est interdite sur l'essentiel du territoire français.

En dehors de la zone d'exception, le torero est un délinquant et un tortionnaire qui risque 2 ans de prison et 30 000 euros d'amende pour « sévices graves et actes de cruauté » sur animaux (article 521.1 du code pénal). Le CRAC Europe initie cette action judiciaire et portera l'affaire si nécessaire auprès des plus hautes instances de l'Etat français dans un premier temps, puis de l'Europe dans un deuxième temps.

Pour le CRAC Europe pour la protection de l'enfance

Comité Radicalement Anti Corrida

Jean-Pierre Garrigues

Vice-président

Tél. 06 75 90 11 93

 

Un communiqué du CRAC, publié par Le Post

 

Signez la pétition de Terre sacrée (19730 signatures à ce jour! 5449 commentaires)

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : CRAC

Source : www.lepost.fr