Parc éolien : 40 convois arrivent aux Grandes Brandes - La Marne - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/02/2010 à 02h22 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Parc éolien : 40 convois arrivent aux Grandes Brandes - La Marne

2002-2010, Amener un projet à son terme comme celui d'un parc éolien à La Marne, sur les hauteurs des Grandes Brandes, c'est un vrai parcours du combattant.

Un ballet de camions.

Enfin le 6 février, les premiers éléments, surtout des accessoires, débarquent.

Puis tout au long de cette 6 e semaine 2010, le ballet des camions ne cesse.

Pour le transport d'une seule éolienne, 10 convois sont nécessaires.

Alors, une quarantaine de convois qui envahissent la campagne marnaise, ça se remarque.

Les habitants du Breuil, village proche, sont impressionnés.

« Regarder passer ces très importants convois, c'est un vrai spectacle.

Que c'est beau à voir !

La pale longue de 45 mètres, on dirait une queue de poisson qui n'en finit pas ! »

Certains convois arrivant de Machecoul, passent à La Marne, rue de Nantes.

« Avec mes trois petits-enfants, assis sur le muret du jardin, nous avons vu passer quatre convois, des mastodontes qui se suivaient. Vraiment curieux et beau à voir !

Les petits-enfants ont salué les motards qui leur ont gentiment répondu. »

Un important chantier.

Entre le Breuil et le Drillay, c'est déjà un immense chantier.

Depuis jeudi, l'éolienne n° 5 se dresse fièrement dans le ciel des Grandes Brandes.

Elle est enracinée sur une parcelle de culture maraîchère appartenant à la société Vinet, terrain acheté il y a plus de dix ans.

L'éolienne n° 4 est en chantier.

Pour faciliter les manoeuvres parfois compliquées, plusieurs espaces ont été aménagés.

Dans le village du Breuil même, certains camions viennent manoeuvrer.

Calendrier respecté.

Le calendrier annoncé par Valorem et sa filiale Valrea, pour la livraison et la réalisation du chantier, a été respecté.

Les pales longues de 45 m, pesant 8 tonnes sont fabriquées en Allemagne ainsi que les nacelles (69 t) et les moyeux (17 t).

Ces éléments arrivent au port de Montoir de Bretagne, puis sont acheminés via Nantes, Corcoué-sur-Logne puis La Marne.

Les tronçons de 21 à 27 m de long, de 4,30 m de diamètre, pesant 146,5 t sont fabriqués en France, au Creusot (Saône-et-Loire).

Ces nouveaux moulins à vent des temps modernes nous rappellent les 25 000 essaimés sur toute la France qui utilisaient autrefois l'énergie du vent.

Source : Ouest-France.fr

Info recueillie par Michel95

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr