Paraguay : la renaissance des indigènes Aché après le «génocide oublié» - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/07/2016 à 21h04 par Exo007.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Paraguay : la renaissance des indigènes Aché après le «génocide oublié»

 

Marciano Chevugi et son père Enrique Tekuaregi
posent devant la gare routière d'Asunción

 

Chasseurs-cueilleurs nomades de la jungle tropicale, les indigènes Aché furent quasiment anéantis par le régime totalitaire du général Stroessner (1954-1989). Sédentarisés de force, les survivants des massacres restent considérés comme des citoyens de seconde zone au Paraguay. Dans le seul pays d'Amérique du Sud où l'impunité pour les crimes de la dictature reste totale, les défis sont multiples pour les nouveaux leaders de la communauté.

(...)

 

Dix années d'horreurs

 

La scène remonte à 1967. La dictature du général Stroessner vient de décréter la sédentarisation forcée des derniers individus encore non contactés. Hommes traqués à la chasse à courre puis concentrés dans un camp de travail, femmes réduites en esclaves sexuelles, enfants volés et utilisés comme domestiques : les indigènes Aché vont alors être victimes pendant plus de dix ans des pires violations des droits de l'homme.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

 

Une actualité de Tony Robin,
publiée par rfi.fr
et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

Exclusivité TS : 12 widgets GRATUITS de contenu
à insérer en copier-coller pour enrichir votre page

Singulier bracelet de survie et de contact en
paracorde, tout équipé, série limitée à 100 exemplaires.
20 €uros, mais GRATUIT pour
toute adhésion à l'Association

 

 

 


.


.

Auteur : Tony Robin; rfi.fr

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Exo007
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr