Nous pouvons éviter l'expropriation des gens désemparés à cause de la ligne 15 du métro GRAND PARI !

Panique sur le sperme des Français - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/12/2012 à 16h29 par Tanka.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Panique sur le sperme des Français

 

Selon une étude publiée mercredi, la concentration en spermatozoïdes du sperme français a baissé d'un tiers depuis 1989.

• Le chiffre. 49,9 millions. C'était le nombre moyen de spermatozoïdes présents dans un millilitre de sperme français en 2005, selon une étude publiée mercredi. Un chiffre en très nette baisse depuis 1989, puisqu'il était à l'époque de 73,6 millions/ml. Pour les chercheurs, la concentration du sperme a connu une baisse continue de l'ordre de 1,9% par an depuis 1989, mais reste toutefois bien au-dessus du seuil de fertilité, fixé par l'OMS à 15 millions/ml.

• Quel est le responsable ? Si l'importance de l'environnement est mise en avant depuis de nombreuses années comme principal facteur de la baisse de qualité du sperme, il est très difficile de pointer du doigt un élément plutôt qu'un autre. "L'homme est souvent confronté à une multi-exposition", explique Le professeur Louis Bujan, spécialiste de la reproduction au CHU de Toulouse.

Phtalates (utilisés dans les cosmétiques), bisphénol A, tabac, obésité pourraient ainsi tous expliquer, au moins en partie, la diminution du nombre de spermatozoïdes. "Il y a tout un ensemble de facteurs, les pesticides (...), les téléphones portables, les ordinateurs, le stress, qui jouent tous sur la production de spermatozoïdes", ajoute le professeur François Olivennes, spécialiste de la fertilité interrogé sur Europe 1.

• Eviter Paris. L'étude met également en avant des disparités selon le lieu de vie. A Paris, notamment, "un homme produit deux fois moins de spermatozoïdes que son grand-père", explique le professeur René Habert, de l'université Paris-Diderot.

• Un phénomène généralisé. L'appauvrissement du sperme n'est d'ailleurs pas un phénomène franco-français. Depuis le début des années 90, les chercheurs n'ont pas cessé de s'interroger sur ce phénomène, qui semble toucher l'ensemble de la planète. A une exception : Au Danemark, une étude menée entre 1996 et 2010 sur 5.000 jeunes de 18 ans a fait ressortir une hausse de la concentration en spermatozoïdes.

 

Un article de Thomas Morel, publié par Europe 1 et relayé par SOS-planete

 


Note de TS : Eh oui ! Marchandisation suprême : Il va bientôt falloir payer pour avoir des bébés !

 
Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Thomas Morel

Source : www.europe1.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Tanka
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.