PALME : Les multinationales préfèrent anticiper la colère des consommateurs - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/03/2010 à 23h30 par Michel WALTER.


PALME : LES MULTINATIONALES PRÉFÈRENT ANTICIPER LA COLÈRE DES CONSOMMATEURS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
PALME : Les multinationales préfèrent anticiper la colère des consommateurs

Grâce au Web, Greenpeace, Terre sacrée... Unilever, Casino, Cargill, et même Nestlé abandonnent l'huile de palme...


Casino, plus besoin de loupe :

suppression de l'huile de palme dans ses produits maison

Casino s'est engagé jeudi à supprimer l'huile de palme de ses produits de marque propre, rappelant que cette matière grasse végétale peut présenter des risques pour la santé et l'environnement.

Le distributeur compte proposer d'ici à la fin de l'année plus de 200 références garanties sans huile de palme.

Il précise que les produits contenant l'ingrédient ont d'ores et déjà été répertoriés et que les modifications nécessaires, par exemple son remplacement par de l'huile de colza ou de tournesol, sont en cours.

'A terme, aucun produit alimentaire Casino ne contiendra d'huile de palme', assure-t-il dans un communiqué.

En ce qui concerne les produits non alimentaires de marque Casino, pour lesquels il n'existe pas d'intérêt nutritionnel, il sera utilisé de l'huile de palme certifiée durable.

Casino ajoute que 13 produits sont aujourd'hui facilement identifiables grâce à un macaron présent sur les emballages dans ses magasins Géant, Casino Supermarché, Petit Casino, Spar et Vival.

L'initiative sera partagée à tous les niveaux de l'entreprise et par les différentes enseignes du groupe comme Franprix, Leader Price et Monoprix, qui doivent adopter la même démarche.

Source : CercleFinance.com

Cargill menace un producteur d'huile

Le géant américain de l'agro-alimentaire Cargill menace d'arrêter de s'approvisionner auprès du premier producteur indonésien d'huile de palme, accusé par Greenpeace de détruire des forêts tropicales, a-t-on appris jeudi auprès du groupe.

Cet avertissement a été lancé au groupe Sinar Mas, qui a déjà perdu deux de ses gros clients, Unilever et Nestlé, en raison des accusations lancées par Greenpeace ces derniers mois.

(...)

Lire la suite de cet article ici

Informations recueillies avec bonheur par Mich

Mais pas celle-là :
Malaisie: du biocarburant partout

C'est interactif! Plus besoin de passer par Sarkozy