Nature & Homme - La détresse de Nicolas Hulot: ENSEMBLE, on changerait le monde (flash vidéo d'1 mn)

Pac 2013 : « Une coquille vide pour le bio » - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/10/2011 à 22h16 par geof.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Pac 2013 : « Une coquille vide pour le bio »

Dominique Marion, président de la Fnab (à gauche) avec Régis Hochart, ancien porte-parole de la Confédération paysanne et membre du CESE, Conseil économique social et environnemental.

 
La Commission européenne présentera ses propositions, le 12 octobre. Régis Hochart et les responsables de la bio tricolore, réunis à Guichen (Ille-et-Vilaine), s'attendent à des mesurettes.

« Un coup de peinture verte. » C'est ainsi que Régis Hochart, ancien porte-parole de la Confédération paysanne et membre du CESE, (Conseil économique social et environnemental) résume la place de l'agriculture biologique dans la Pac (Politique agricole commune) après 2013.

Il s'exprimait, hier, dans le cadre du salon bio « La terre est mon métier » à Guichen (Ille-et-Vilaine). « Nous savons par les fuites savamment distillées que le verdissement de la Pac consistera uniquement à imposer trois rotations dans les grandes cultures et les soutiens à l'herbe se feront à la marge. Pour le bio, la coquille est quasiment vide. »

« Bouger les lignes. » Pour Dominique Marion, le président de la Fnab (Fédération nationale de l'agriculture biologique), « les jeux ne sont pas faits. La Commission ne fait que des propositions législatives. Il reste encore du temps pour bouger les lignes.

En France, il faudra profiter des élections présidentielle et législatives en 2012 et des élections des Chambres d'agriculture pour expliquer que l'agriculture doit être au service de la société et non de quelques lobbys de l'agroalimentaire ».

Le 1er prix Innova'Bio à une Normande. Il a été remporté par Laëtitia Cenni de Beuvrigny dans la Manche. Elle produit, transforme et commercialise de l'ortie biologique.

2e prix à Algopack à Quimper. L'entreprise créée par Rémy Lucas fabrique des matériaux à base d'algues.

3e prix et prix spécial du Pays des vallons de Vilaine à Evelyne Loison. Elle confectionne des aliments à base d'avoine sur sa ferme à Goven.

Le Pass'Bio conversion. C'est une initiative de la Région Bretagne. Elle financera 80 % de l'intervention d'un technicien sur la ferme dans le cadre du Pass'bio diagnostic au moment de la conversion et le Pass'Bio suivi au cours des deux premières années en bio.

 

Un article de Jean-Paul Louédoc, publié par Ouest-France

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Jean-Paul Louédoc

Source : www.ouest-france.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter geof
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.