Ours martyrs au Pakistan .... signez la pétition! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/07/2009 à 03h53 par Phil.


OURS MARTYRS AU PAKISTAN .... SIGNEZ LA PÉTITION!

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Ours martyrs au Pakistan .... signez la pétition!

Au Pakistan, les ours à collier sont décimés.

Capturés dans la nature, ils sont mutilés par des gitans Kalandars pour les préparer à un spectacle sanglant : celui des ours devenus des proies sans défense, livrés à des chiens dressés pour le combat.

Ces « combats d'ours et de chiens », pourtant interdits depuis 1998, sont de véritables boucheries !

Ils sont organisés par des notables terriens, propriétaires des chiens, qui assoient ainsi leur pouvoir.

Les ours doivent obligatoirement être vaincus et humiliés.

TRAFIC

Les oursons, traumatisés par l'arrachement à leur mère, passent de mains en mains.

Les braconniers les vendent à des intermédiaires qui les revendent à des gitans, qui eux-mêmes les exploitent pour financer la drogue.

CRUAUTE

Les gitans amputent l'ours de ses moyens de défense.

Ils lui cassent les dents au marteau et au burin et lui coupent le bout des pattes, puis ils lui percent le nez au fer rouge pour y passer un anneau par lequel l'ours sera attaché.

Toute sa vie, il endurera la douleur de cette blessure.

CARNAGE

Devant des milliers de spectateurs, dont beaucoup d'enfants, l'ours est immobilisé à un piquet.

Les chiens sont libres de leurs mouvements. L'ours est forcé de subir plusieurs assauts de groupes de chiens, jusqu'à être mis à terre.

Blessé à même le sol, le visage ensanglanté, les oreilles arrachées, l'os du nez à vif, l'ours subit une nouvelle attaque pour être humilié.

Il devra combattre, malgré les blessures, une dizaine de chiens trois fois par jour, plusieurs fois dans l'année.

CORRUPTION

L'ours noir à collier est inscrit à l'annexe I de la convention de Washington.

La capture des oursons est interdite depuis les années 70, ces spectacles depuis 1998.

La corruption aidant, il est difficile de faire respecter la loi.

En 1997, il restait moins de 1000 ours dans la nature au Pakistan.

POUVONS-NOUS TOLERER DE TELLES HORREURS ? IL ME SEMBLE QUE NON !

Note de Phil' :

Navrant de voir à quel point le début de ce millénaire ressemble en tous points à la fin du précédent...

A croire en fait que l'homme a non seulement cessé d'évoluer mais qu'il régresse à une vitesse vertigineuse... vers sa fin assurée ?

En tous les cas, si tel est bien le choix de l'homme, il semble bien qu'il ait décidé d'en finir avec toutes les espèces animales avant d'en finir avec lui même.

Après tout, peut-être le salut de notre Belle Bleue est-il là, avec la fin de l'Homme ? J'ose espérer que non...

Merci de bien vouloir signer cette pétition afin que cesse cette ignominie, et dont vous pouvez découvrir le texte ici.

Merci pour eux.

Phil'

Les animaux ne nous appartiennent pas. Nous n'avons pas le droit d'en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs ou nos expériences scientifiques. PETA.