Xavier-Louis de Izarra, un youtubeur génial et drôle, un berger qui a tout compris sur le Corona !

Ours : l'Europe a lancé une procédure d'infraction contre la France - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/12/2012 à 17h31 par mich.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Ours : l'Europe a lancé une procédure d'infraction contre la France

 

La Commission Européenne a initié une « procédure d'infraction » contre la France pour « manquement à ses obligations de protection de l'ours brun des Pyrénées » contenues dans la directive Habitats.

 

Communiqué de la coordination "Cap Ours"

La Commission Européenne a déclenché une " procédure d'infraction " contre la France pour « manquement à ses obligations de protection de l'ours brun des Pyrénées », obligations contenues dans la directive Habitats.

Précisément, l'Europe reproche à la France le manque de protection de l'espèce et son état de conservation défavorable, car le noyau occidental, qui représente près de la moitié de l'aire de répartition, est voué à une disparition inéluctable sans renforcement.

La France a donc reçu une lettre de mise en demeure, première étape du contentieux qui conduira si rien n'est fait à la saisine de la cours de justice.

La France a désormais deux mois pour éviter la poursuite de la procédure.

 

Les associations n'avaient pourtant pas manqué de prévenir l'Etat français (Liste des associations)

 

Mais, voyant que le plan de restauration et de conservation de l'ours (2006- 2009) arrivait à échéance, qu'il était sans suite, les associations de protection de la nature regroupées au sein de CAP-Ours, ont déposé plainte auprès de la commission européenne voilà plus de deux ans, pour défaut de protection de l'espèce.

A l'époque, les cinq individus réintroduits en Pyrénées centrales offraient une bouffée d'oxygène aux quelques plantigrades installés dans ce secteur des Pyrénées, mais rien n'était entrepris pour éviter la disparition définitive des derniers ours du noyau occidental.

Après avoir renoncé au renforcement prévu au printemps 2011 en Béarn et alors qu'aucun plan de conservation de l'espèce n'est en cours d'élaboration, la France est désormais sous la menace d'une saisine de la cour de justice européenne.

Evoquant ce risque en juillet 2010, la ministre de l'Ecologie de l'époque avait averti des conséquences possibles : « Si nous ne respectons pas nos obligations européennes, ce n'est pas simplement une amende que l'Etat aura à payer. Ce sont l'ensemble des crédits européens pour les Pyrénées qui sont menacés. »

Voila donc la France au pied du mur ! Elle doit désormais se doter d'une politique de restauration et de conservation de la population d'ours des Pyrénées digne de ce nom.

 

Un communiqué de la coordination "Cap Ours", publié par danactu-resistance.over-blog.com et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Communiqué de la coordination "Cap Ours"

Source : danactu-resistance.over-blog.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter mich
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.