François Villon : Frères humains, qui après nous vivez, N'ayez les coeurs contre nous endurcis...

Orque tueuse : la colère du dresseur de "Flipper le dauphin" - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/02/2010 à 19h55 par Lo.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Orque tueuse : la colère du dresseur de "Flipper le dauphin"

Les parcs d'attractions SeaWorld ont annoncé vendredi qu'ils allaient reprendre leurs représentations avec des orques dès samedi, trois jours après qu'une dresseuse a été tuée par un de ces cétacés au cours d'un spectacle.

Le président de SeaWorld Parks and Entertainment, Jim Atchison, a indiqué que les entraîneurs des animaux n'iraient pas dans le bassin avec les épaulards, en attendant la conclusion de l'enquête sur la mort de Dawn Brancheau, une dresseuse de 40 ans expérimentée.

S'exprimant lors d'une conférence de presse devant un aquarium où circulaient les mammifères appelées "baleines tueuses" en anglais, Jim Atchison a indiqué que les spectacles allaient recommencer dans les trois parcs du groupe SeaWorld, à Orlando en Floride, San Diego en Californie et San Antonio au Texas.

Tilikum - "ami" en langue indienne Chinook -, un mâle de 30 ans déjà impliqué dans deux accidents mortels avec des humains, a soudainement saisi sa dresseuse par sa queue de cheval et l'a entraînée dans l'eau entre ses mâchoires. Elle est morte des suites de ses blessures et de noyade, ont indiqué les résultats de l'autopsie.

Les représentations où l'on assiste au repas des orques, au cours duquel la dresseuse a été chahutée puis tuée par l'orque Tilikum , doivent reprendre la semaine prochaine. Le patron du parc de loisirs a déclaré que Tilikum, le plus gros épaulard détenu en captivité (6,71 m et 5,4 tonnes) ne serait ni isolé ni puni. "Il va continuer à être actif et membre de l'équipe, malgré ce qui est arrivé" a-t-il indiqué.

Colère du dresseur de Flipper

Ric O'Barry, ancien entraîneur de dauphins pour la série à succès des années 1960 "Flipper le dauphin" et qui s'oppose désormais à ce type de spectacle aquatique, s'est élevé contre cette décision, accusant les dirigeants de SeaWorld d'avoir délibérément ignoré les signes avant-coureurs du drame.

"SeaWorld a permis qu'une orque qui constituait un risque connu soit en contact avec des entraîneurs et le public, et estime, après trois morts que cela doit continuer"
s'indigne Ric O'Barry, qui réclame l'ouverture d'une enquête fédérale dans un communiqué commun avec Dave Phillips, de l'ONG de défense de l'environnement Earth Island Institute.

"En plus de la tristesse de cet événement tragique, on ne peut s'empêcher de ressentir de la colère envers ceux qui persistent à monter des spectacles avec ces créatures sauvages dans des environnements qui peuvent les conduire à la violence" écrit M. O'Barry.

Source: TF1 news

Interview de Ric O'Barry - 2009

Info sélectionnée par Lo

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Lo
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Lire tous les commentaires (1) - Laisser un commentaire sur cette actualité

Commentaire laissé par jacques le 28/02/2010 à 09h59

Heureusement que l'animal "ne sera pas puni" ! il n'a rien à faire en captivité.

Et s'il n'est pas relâché, c'est en fait parce que c'est un mâle reproducteur qui rapporte très gros à ses geôliers !