Un extrait d'un rapport du GIEC sur le dérèglement climatique a fuité (bref reportage vidéo)

Origine de la Covid : la Chine détient la clé du mystère - Les élevages industriels dans le viseur - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/09/2021 à 14h13 par colibrix.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Origine de la Covid : la Chine détient la clé du mystère - Les élevages industriels dans le viseur


3pfmd.info - Plateforme française associative (loi 1901) participative, indépendante et gratuite (hébergée par sécurité au Canada)

 

 

(...) Devant le risque de disparition de preuves ou d'indices précieux, l'équipe de chercheurs estime se trouver à « un moment critique ». « La fenêtre se referme rapidement sur la faisabilité biologique de la traçabilité des personnes et des animaux. » Les scientifiques se disent préoccupés par le fait que « les fermes de mammifères vivants qui faisaient vivre près de 14 millions de personnes et alimentaient des villes de toute la Chine, y compris Wuhan », ont fermé en grand nombre depuis le début de la pandémie, ou que les animaux qu'elles contenaient ont été abattus, « ce qui rend toute preuve de propagation précoce du coronavirus de plus en plus difficile à trouver ».

 

 

Si cette piste est aussi évoquée dans la tribune de Nature, c'est, semble-t-il, parce que des éléments nouveaux ont été mis à jour depuis la parution du rapport conjoint et de ses annexes en mars dernier. En juin, une publication scientifique a documenté la présence régulière d'animaux à fourrure vivants (chiens viverrins, visons, renards...) au Huanan Market et dans les marchés de Wuhan environnants pendant l'automne 2019, ce qui n'avait pas été reconnu jusque-là. En juillet et en août, deux publications, parues dans les revues scientifiques Science et Cell se sont, elles, attardées sur la piste d'une contamination des élevages d'animaux sauvages — notamment ceux élevés pour leur fourrure et ont par ailleurs jugé peu vraisemblable l'hypothèse d'une fuite de laboratoire. Au point que l'équipe de chercheurs de l'OMS considère qu'il est normal et important de faire évoluer le rapport publié initialement pour intégrer ces données nouvelles.

 

(...)

 

Pour lire la totalité de cet article, veuillez cliquer ICI

 

Les élevages d'animaux carnivores, un risque pour l'émergence de nouvelles maladies

 

 

Aidez-nous à
diffuser les
messages qui
passent à l'as





Chaque petit
geste compte

 

 

« Des actes, pas des mots » : à Londres, Extinction Rebellion relance la bataille pour le climat

En 2021, la superficie de glace fondue au Groenland a atteint 1 million de kilomètres carrés. Le scientifique de la NASA Josh Willis a survolé le Groenland et a filmé d'énormes quantités de glaces fondues qui deviennent des flaques d'eau. Cette vidéo de Démotivateur reprend ces images qui montrent de grandes étendues d'eau, là où il y avait de la glace quelques années voire quelques mois plus tôt. Le réchauffement climatique d'origine humaine est la cause de cette fonte des glaces du Groenland. Le déversement de l'eau douce issue de la fonte des glaciers terrestres provoque la montée du niveau des océans, mettant en péril de nombreuses villes et activités côtières tout autour du monde dans les années à venir.

Fonte des glaces au Groenland : des images de la NASA qui interpellent (brève VIDEO de Goodplanet)

L'algorythme qui dirige le monde occidental - Demain l'Homme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...GRATUIT : Etre informé en live des publications de l'Association

 

 

 

 

Nos pages officielles
sur les Réseaux Sociaux

(gérées par le
Cèdre du Bengale).

3 autres viendre !

 

         

 


 

 

Chaque vie
est précieuse

 

 

 

 

 

Auteur : reporterre.net

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter colibrix
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.