« Ordinations » d'arbres pour lutter contre la déforestation - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/06/2014 à 11h57 par Exo007.


« ORDINATIONS » D'ARBRES POUR LUTTER CONTRE LA DÉFORESTATION

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
« Ordinations » d'arbres pour lutter contre la déforestation

Pour la première fois au Sri Lanka, ont eu lieu des « ordinations d'arbres » par des moines bouddhistes, afin de protéger les forêts de la destruction. Initiée en janvier dernier, cette pratique a pour but de dissuader les bûcherons et cantonniers d'abattre un arbre, ... par respect pour ce que représente la robe safran du bonze dont ce dernier a été enveloppé

 

(...)

Le 11 janvier dernier, une cinquantaine de moines bouddhistes ont procédé aux rituels de consécration de quelque 1 000 arbres aux alentours des villages d'Akkara Anuwa et de Dimbuldena. Assistaient à cette cérémonie collective, plusieurs centaines de villageois bouddhistes et de membres d'organisations écologistes. Quelques représentants musulmans s'étaient joints à eux.

(...)

Lassés par l'inertie du Département sri-lankais des forêts face à ces destructions à grande échelle, les habitants de la région ont décidé d'imiter la Thaïlande, où l'ordination des arbres pour les protéger de l'abattage est devenue une pratique courante depuis les années 1990. Initié par l'organisation écologique de moines bouddhistes thaïlandais Phra Nak Anuraksa, ce procédé fait aujourd'hui de plus en plus d'émules au Cambodge, au Vietnam, en Birmanie et aujourd'hui au Sri Lanka.

Mais avant cette première « ordination collective », deux précédents s'étaient déjà produits dans l'île. En 1997, pour empêcher que soit coupé l'arbre géant Dun qui poussait sur le tracé d'une route menant de Baduraliya à Kukulegama, les bonzes l'avaient entouré de la robe orangé des moines bouddhistes. Un rituel qui avait sauvé l'arbre et avait incité les habitants de la ville de Badulla en 2008 à faire de même avec le grand arbre Red sandalwood, qui devait lui aussi être abattu afin de permettre l'extension de la route.

(...)

Parmi tous ces arbres, le plus vénéré par le bouddhisme est sans conteste le pipal (« figuier des pagodes » ou ficus religiosa), sous l'ombre duquel le Bouddha aurait atteint l'Eveil. Appelé généralement arbre de la Bodhi, Bodhimanda ou Bo, il est souvent considéré comme représentant le Bouddha lui-même.

 

 

Au Sri Lanka, le Sri Maha Bodhi, pipal sacré d'Anuradhapura, draine des foules de pèlerins venus de toute l'Asie bouddhiste. Il aurait été planté au IIIe siècle, à partir d'une bouture de l'arbre de l'Eveil lui-même, rapportée au Sri Lanka par la fille du roi Ashoka, lequel introduisit le bouddhisme dans l'île.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de eglasie.mepasie.org, relayé par SOS-planete

 

Voir Aussi => À l'exemple de la Thaïlande, le Sri Lanka protège ses arbres par ordination bouddhiste...

 

"on ne le dit pas assez mais un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l'intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances"....

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous gratuitement et confidentiellement à notre nouvelle Newsletter bimestrielle

SOS-planete lui-aussi est GRATUIT ! Merci de contribuer à son financement participatif

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : eglasie.mepasie.org

Source : eglasie.mepasie.org