oPhone permettra bientôt d'envoyer des odeurs par SMS - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/07/2014 à 22h22 par Jacky.


OPHONE PERMETTRA BIENTÔT D'ENVOYER DES ODEURS PAR SMS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
oPhone permettra bientôt d'envoyer des odeurs par SMS

 

S'il semble actuellement utopique de pouvoir envoyer des odeurs à l'utilisateur d'un smartphone, grâce à l'application oPhone, et à terminal spécifique, différentes odeurs.

C'est mercredi, à Paris, qu'une équipe de chercheurs français et américains a présenté son oPhone, une application qui permettra d'envoyer des odeurs par SMS, mais aussi par Bluetooth, e-mail ou encore tweet.

Alors que le système est attendu pour 2015 avec une quinzaine d'odeurs, dont le chocolat, le vin rouge, le pain grillé ou encore la charlotte aux fraises, les concepteurs planchent déjà sur près de 300 000 arômes.

Pour parvenir à envoyer des odeurs, l'application oPhone a besoin que le destinataire dispose d'un smartphone, mais aussi d'un terminal spécifique composé d'un socle et de deux tubes blancs. Telles des cartouches d'encre dans une imprimante, ces tubes contiennent des cartouches aromatiques capables de délivrer les odeurs. Si le dispositif peut sembler encombrant, ses concepteurs annoncent une version pocket pour 2016.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Emilie Dubois, publié par linformatique.org et relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle, confidentielle, cryptée et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT !
Merci de contribuer à son financement participatif

 

 

Le site respecte les droits d'auteur et a même signé une convention avec l'AFP

Lorsque les articles ne sont pas rédigés par nos propres rédacteurs, seuls des extraits courts en sont publiés (moins de 20% comme l'exige la loi). La source est toujours citée avec son lien et nos visiteurs sont vivement encouragés à lire la suite sur le site d'origine, ce qui revient en fait à une publicité gratuite de la part de l'Association.

Quant aux photos, si vous en possédez les droits d'auteur, merci de nous contacter. Nous trouverons ensemble un terrain d'entente (suppression de l'oeuvre digitalisée, règlement des droits d'auteur demandés, alternatives)

 





Auteur : Emilie Dubois

Source : www.linformatique.org