Opérations de forage de Shell en Arctique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/02/2013 à 22h39 par Fred.


OPÉRATIONS DE FORAGE DE SHELL EN ARCTIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Opérations de forage de Shell en Arctique

 

Titre initial :
Opérations de forage de Shell en Arctique – des infractions constatées par la Garde côtière américaine

 

La Garde côtière américaine porte son attention sur des violations de règles des opérations de forage du vaisseau de forage PLC Arctic de la société pétrolière Royal Dutch Shell.

Ces infractions ont été découvertes après la saison de forage quand la barge de forage Nobel Discover était amarrée à Seward en Alaska.

L'autre barge de forage de Shell, le Kulluk, est en rade dans une baie à l'abri des courants près de l'Île Kodiak an Alaska, où elle a été touée et ancrée après s'être échouée la veille du Nouvel an.

La Garde côtière a trouvé 16 infractions sur le Noble Discover, une barge de 174 mètres, après qu'elle eut complété son programme de forage de l'été dans la mer de Chuhki en Alaska; des infractions telles des risques d'incendie, des failles dans le système de propulsion qui faisaient que la barge ne pouvait pas manoeuvrer à des vitesses convenables en cas de mauvais temps au large.

Tant le Noble Discoverer que le Kulluk ont été touées vers l'Asie pour inspection et réparations.

Ces allégations seront fort probablement suivies d'accusations de la part de la Garde côtière américaine envers Royal Dutch Shell. On ne sait pas encore comment tout ceci affectera les opérations.

Le Noble Discoverer a mis fin à ses opérations de forage préliminaire en octobre à 112 kilomètres au large dans la mer de Chukchi.

Après avoir passé l'été en mission d'exploration, dans la mer de Beaufort, le Kulluk s'est échoué le 31 décembre dernier près de l'île Kodiak.

Remorqué vers Seattle pour des opérations de radoub, ses câbles de touage se sont brisés lors d'une tempête.

À l'abri dans une baie, le Kulluk sera remorqué jusqu'à Dutch Harbour quand une embellie se présentera. De là il sera remorqué vers l'Asie.

Les gouvernements fédéral et territoriaux du Canada suivent ce dossier de près.

 

Un article publié par rcinet.ca et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Source : www.rcinet.ca