ONG environnementales. Des méthodes controversées - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/02/2014 à 22h50 par Exo007.


ONG ENVIRONNEMENTALES. DES MÉTHODES CONTROVERSÉES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
ONG environnementales. Des méthodes controversées

Le 6 février 2009, le Steve Irwin, un navire de Sea Shepherd, entrait en collision avec le baleinier japonais Yushin Maru 2 au large de l'Antarctique...

 

Les ONG spécialisées dans la défense de l'environnement ont construit leur notoriété à coups d'actions spectaculaires, à l'image de l'opération menée, en septembre, par Greenpeace, dans l'océan Arctique. Si les méthodes de certaines organisations sont parfois controversées, elles ont aussi fait bouger les lignes sur le long terme.

Il ne faut pas exciter le très autoritaire Vladimir Poutine. Greenpeace l'a appris à ses dépens, en septembre dernier, lorsqu'une trentaine de ses militants embarqués sur l'Arctic Sunrise, un des vaisseaux de l'organisation, ont été arrêtés après avoir tenté d'aborder une plateforme pétrolière de Gazprom, pour protester contre les forages sur le champ de Prirazlomnaya, non loin du cercle polaire. Zone naturelle particulièrement fragile et soi-disant « protégée » à ce titre.

(...)

Sea Shepherd

La Sea Shepherd Conservation Society est une ONG maritime fondée en 1977 par Paul Watson, écologiste canadien. Elle est basée dans l'État de Washington, aux États-Unis. Elle a engagé de nombreuses actions pour dénoncer la destruction de la faune marine et la surpêche.

Plus particulièrement, Sea Shepherd agit contre la chasse à la baleine, aux phoques, contre la pêche aux requins et contre l'usage des filets dérivants.

Elle a parfois recours à des moyens peu conventionnels, jugés dangereux et illégaux, contre ses opposants (éperonnages, abordages en pleine mer, et même parfois des sabotages sur des navires à quai).

Aux États-Unis, la liste du FBI les place comme une des menaces terroristes intérieures les plus importantes. (source : Wikipedia)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Jean Guisnel, publié par letelegramme.fr et relayé par SOS-planete

 

Deux nouveaux modules d'actualité : Les JO de Poutine - Méditerranée et gaz sarin

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Jean Guisnel

Source : www.letelegramme.fr