OGM : une usine d'aliments pour animaux bloquée - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/11/2011 à 19h35 par Tanka.


OGM : UNE USINE D'ALIMENTS POUR ANIMAUX BLOQUÉE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
OGM : une usine d'aliments pour animaux bloquée

 
Titre initial :
OGM : une usine d'aliments pour animaux bloquée par des militants

 
Jeudi matin, une centaine de faucheurs volontaires anti-OGM ont bloqué une usine de la firme Glon Sanders produisant des aliments pour animaux dans le Morbihan, à Saint-Gérand. Les militants, qui réclamaient l'interdiction des importations d'OGM, ont finalement quitté les lieux ce vendredi, en fin de matinée.

Une centaine de militants ont investi jeudi, à 6H du matin, le site d'une usine d'aliments pour animaux Glon Sanders dans le Morbihan. Les anti-OGM sont venus des quatre coins de la France pour bloquer cette usine située à Saint-Gérand. "Cette usine spécialisée dans la fabrication d'aliments pour les animaux est la plus importante de Bretagne. Plus de 50% des aliments pour bétail (volaille, porcs, ruminants), produits ici, contiennent du soja OGM. Entre leur ingestion par les animaux et notre estomac, il n'y a aucune traçabilité possible" a expliqué Étienne Raphaël, un membre du mouvement des faucheurs volontaires cité par Le Télégramme.

Déplorant l'absence d'une "obligation d'étiquetage pour la viande provenant d'animaux nourris avec des OGM", les militants réclament l'interdiction des importations d'organismes génétiquement modifiés. C'est seulement vendredi matin, rapporte Ouest-France, que les manifestants ont quitté les lieux, évacués par les forces de l'ordre vers 11h. Quelque 80 gendarmes mais aussi des CRS avaient été mobilisés.

Mais les militants estiment avoir remporté une victoire : pendant toute une journée, la direction a été contrainte d'arrêter sa production. "Nous regrettons d'être pris en otage. Nos produits sont conformes aux cahiers des charges de nos clients et nous respectons la réglementation en vigueur. D'ailleurs les manifestants ont pu constater par eux-mêmes que les étiquetages des aliments mentionnent la présence ou non d'OGM", a affirmé le directeur de Sanders Bretagne, Christophe Chrétien.

Ce dernier a décidé de porter plainte devant le tribunal de Lorient pour dégradations et violation de propriété privée.

 

Un article de maxisciences.com

D'autres articles scientifiques passionnants sur MaxiSciences

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Source : www.maxisciences.com