OGM: le retour ! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/01/2011 à 20h52 par Tanka.


OGM: LE RETOUR !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
OGM: le retour !

Ah ! Mon pote Denis, qui « fait du lait » quelque part en Margeride, doit être rassuré : il est désormais bien défendu ! Pourquoi, il a pris sa carte à la Conf' ? Même pas... Mais il sera désormais « représenté » par le citoyen Beulin Xavier, devenu à la fin de l'année dernière patron du principal syndicat agricole, la FNSEA.

Denis, il pourra ainsi « espérer » faire goûter à ses vaches les délicats effluves des produits OGM ! En voilà un avantage ! A nous bientôt les bons fromages OGM, à nous les délicieux yaourts OGM, à nous, plus tard, les belles tumeurs scrofuleuses...

Mais à eux, les empoisonneurs monsantoniens et leurs complices, les beaux billets verts extorqués au prix de la santé des consommateurs et de la sujétion des paysans. Tout cela orchestré par leur chère FNSEA.

C'est Wikileaks qui a balancé le pavé.

Parmi les 250.000 télégrammes diplomatiques largués dans la nature par ces bienfaiteurs, on a trouvé quelques missives de l'ambassadeur étazuniens à Paris, le ci-devant Stapleton Craig préconisant en 2007 de sérieuses représailles contre les Européens et principalement les Français « les pires coupables » pour leur opposition à l'introduction des plantes OGM étazuniennes, notamment à travers le Grenelle de l'environnement.

Et qui aurait discrètement inspiré ces demandes de « représailles » ? Qui aurait ainsi joué contre son propre pays ? La Conf' de Bové (enfin, avant), la Coordination rurale ? Qui sait... Ben, en 2007, le numéro 2 de la FNSEA, chargé de l'international, s'appelait... Beulin Xavier et déclarait : « La FNSEA a une position d'ouverture sur la question des OGM ».

Ce pauv' paysan, devenu depuis grand patron du syndicat paysan majoritaire cultive 450 hectares de céréales dans la Beauce et est aussi le patron de Sofiprotéol, fonds d'investissement de la filière des huiles de table et du carburant végétal. Y a bon les OGM dans cette filière !

Au fait, la Commission européenne du sinistre Barosso va prochainement statuer sur le sort de trois maïs transgéniques interdits en France.

José, revient !

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : Canard enchainé

Source : www.mediapart.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • OGM - 
  • mais - 
  • Monsanto