OGM : l'Autorité européenne de sécurité des aliments utilise un test (pepsine) qu'elle sait invalide - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/09/2017 à 14h08 par Jacky.


OGM : L'AUTORITÉ EUROPÉENNE DE SÉCURITÉ DES ALIMENTS UTILISE UN TEST (PEPSINE) QU'ELLE SAIT INVALIDE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
OGM : l'Autorité européenne de sécurité des aliments utilise un test (pepsine) qu'elle sait invalide

 

 

BOUTIQUE éthique Demain l'Homme : En ce moment, entre autres objets UTILES ET RESPONSABLES, ce PORTE-CARTE ANTI PIRATAGE RFID -aux normes européennes- destiné à se protéger des personnes malveillantes qui peuvent dépouiller notre compte bancaire en un clin d'oeil, simplement en nous frôlant -dans les rues ou dans les magasins- à moins de 50 centimètres (article en préparation par notre équipe)..

 

BOUTIQUE éthique Demain l'Homme : En ce moment, entre autres objets UTILES ET RESPONSABLES, ce PORTE-CARTE ANTI PIRATAGE RFID -aux normes européennes- destiné à se protéger des personnes malveillantes qui peuvent dépouiller notre compte bancaire en un clin d'oeil, simplement en nous frôlant -dans les rues ou dans les magasins- à moins de 50 centimètres (article en préparation par notre équipe).

 

Merci de cliquer ICI

 

Depuis plus de 15 ans, le Groupe International d'Études Transdisciplinaire (GIET) et France Nature Environnement (FNE) ne cessent de dénoncer l'irrecevabilité de l'évaluation de l'allergénicité alimentaire des OGM. L'Autorité européenne de sécurité des aliments (Aesa - ou Efsa pour son sigle anglais) a produit plusieurs « avis scientifiques » en réponse à ces critiques, toutes donnant raison aux associations sus-citées, mais sans que cela ne change quoi que ce soit à la procédure d'évaluation des OGM.

Cette fois, ce sont des « lignes directrices » et non plus de simples avis, que l'Aesa produit sur la question du test de digestibilité à la pepsine. C'était donc une occasion de faire réellement évoluer les pratiques.

Surprise, ces lignes directrices n'imposent rien de plus que des suggestions d'amélioration du test à la pepsine, sans remettre en question son protocole historique qu'elle reconnaît pourtant comme invalide !

 

(...)

 

...Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de Frédéric Jacquemart, publiée par infogm.org et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

 

 

abonnés à la newsletter
bimestrielle GRATUITE
donnant
droit à 4 mois d'abonnement
à la
version PREMIUM particulière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.....

 

 

Le site Demain l'Homme respecte les droits d'auteur et a même signé une convention avec l'AFP.

Lorsque les articles ne sont pas rédigés par nos propres rédacteurs, seuls des extraits courts en sont publiés (moins de 20% comme l'exige la loi). La source est toujours citée avec son lien et nos visiteurs sont vivement encouragés à lire la suite sur le site d'origine, ce qui revient en fait à une publicité gratuite de la part de notre Association.

Quant aux photos, si vous en possédez les droits d'auteur, merci de nous contacter. Nous trouverons ensemble un terrain d'entente (suppression de l'oeuvre digitalisée, règlement des droits d'auteur demandés, alternatives)

 






 

 

 





Auteur : Frédéric Jacquemart - infogm.org