OGM : "ce n'est plus la science qui parle mais le portefeuille" - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/02/2013 à 17h27 par Jacky.


OGM : "CE N'EST PLUS LA SCIENCE QUI PARLE MAIS LE PORTEFEUILLE"

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
OGM : "ce n'est plus la science qui parle mais le portefeuille"

 

Souvenez-vous, les Académies nationales d'Agriculture, de Médecine, de Pharmacie, des Sciences, des Technologies, et Vétérinaire avaient publié un communiqué le 19 octobre dernier au sujet de l'étude de Gilles-Eric Séralini sur l'OGM NK 603 de Monsanto. Le communiqué faisait état "de nombreuses insuffisances de méthodologie et d'interprétation".

Paul Deheuvels, lui-même membre de l'Académie des Sciences, s'était indigné à l'époque, attestant que le communiqué était le fait d'un tout petit nombre d'experts consultés à la va-vite, que lui même n'avait pas été consulté. Il revient sur cette affaire dans une interview publiée par le magazine Rebelle-Santé (en kiosque le 23 février). L'académicien y explique simplement la démarche de Gilles-Eric Seralini, valide ses résultats et dénonce des conflits d'intérêts.

Pour l'académicien, "cette affaire nous montre les pressions qui sont faites pour instrumentaliser l'Académie, et la transformer en outil de lobby".

Pour moi, dit-il, "l'Académie doit rester un lieu de rencontre où des opinions divergentes peuvent librement s'exprimer et coexister. Le fait de vouloir rechercher un consensus sur tout n'est pas scientifique. La vérité ne se décrète pas par un vote, et il est malsain de vouloir la manipuler par des procédés pas véritablement honnêtes. les intérêts financiers associés à certaines questions sont toujours de nature à fausser les débats. ce n'est plus alors la science qui parle, mais le portefeuille !"

et de conclure : "Il faudrait que chacun précise clairement l'origine des financements de ses recherches, avant de prétendre s'exprimer objectivement pour ou contre certaines études. dans certains cas, les conflits d'intérêts sont tellement évidents qu'on en reste bouche bée !"

 

Un article de ddmagazine.com, relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Rédaction ddmagazine.com

Source : www.ddmagazine.com