Objectif Terre : Moins 50% de pesticides d'ici 2018 - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/07/2011 à 00h52 par Tanka.


OBJECTIF TERRE : MOINS 50% DE PESTICIDES D'ICI 2018

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Objectif Terre : Moins 50% de pesticides d'ici 2018

 
Les pesticides, ce n'est pas automatique. On peut s'en passer. Et toute l'ambition française se résume dans le plan Ecophyto 2018, qui vise à réduire progressivement l'usage des pesticides de 50% d'ici 7 ans.

Dans la veine du Grenelle de l'Environnement, qui sont les personnes concernées par ce plan ? Entre autres, les 17 millions de jardiniers amateurs que nous sommes !

A cette occasion, rien de plus passionnant que de parler jardin, mais pas n'importe lequel. Celui qui offre les joies de la consommation bio et durable. Pour cela, une seule règle : ne jamais utiliser de produits de synthèse, d'engrais, de pesticides ou de fongicides. Il existe tant de produits bio ou de techniques spécifiques qui remplissent les mêmes fonctions que tous ces produits ultra polluant !

Les pissenlits et les orties par exemple. Ils ne sont pas vos ennemis et ils participent à la biodiversité de votre jardin. Une biodiversité que vous pourrez attirer en plantant des fleurs riches en nectar. D'ailleurs, les insectes pollinisateurs vous en remercieront ! Les coccinelles ou les perce-oreilles vous aideront, quant-à-eux, à lutter bio contre les insectes.
 

 
En fait, le bon compromis dans un jardin bio, c'est de savoir cultiver les bonnes associations de plantes. le thym,la sariette ou même le persil éloigneront par exemple les pucerons. Pour ce qui est du piment fort, du poivre, du basilic ou de l'ail, ils sont des insecticides de choix en solution phytosanitaire "maison". Tout comme la ciboulette diluée dans de l'eau, pour combattre des champignons tels que le Mildiou.

Le jardinage bio, C'est aussi revenir au compost. Les arrêtes de poisson, tout comme le purin d'orties, constituent de très bon engrais bio riches en azote et phosphore.

Et dans votre jardin d'Eden, on n'achète pas de graines hybrides, qui donnent des plants stériles. On laisse les plantes se multiplier naturellement. On laisse faire la nature, tout simplement !

Mais pour jardiner bio, il n'y a pas que votre lopin de terre. Rendez-vous aussi sur internet. Un site participatif lancé par le Ministère de l'Ecologie vous offre des exemples concrets pour bien vous occuper de vos plantes. www.jardiner-autrement.fr : c'est une bonne dose de bon sens pour comprendre que l'on peut négocier avec la nature, en adoptant des pratiques respectueuses de l'environnement.

Dans cet espace virtuel, partager son jardin ne tient qu'à un clic, du moment que l'on comprend que l'abus de pesticides est dangereux pour la santé.

Alice Muntz-Portal pour la rédaction
 

Un article de Alice Muntz-Portal, publié par Frequence terre
 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de transmettre les meilleurs posts sur Facebook et autres réseaux sociaux.

 





Auteur : Alice Muntz-Portal

Source : www.frequenceterre.com

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • pesticides