Nucléaire : la Grande-Bretagne propose dix sites pour ses centrales - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/11/2009 à 17h55 par Tanka.


NUCLÉAIRE : LA GRANDE-BRETAGNE PROPOSE DIX SITES POUR SES CENTRALES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Nucléaire : la Grande-Bretagne propose dix sites pour ses centrales

Information recueillie par Tanka.

Le gouvernement britannique a désigné hier, dix sites susceptibles d'accueillir de nouvelles centrales nucléaires outre-Manche. Il a également annoncé une modification de la législation afin d'accélérer leur construction.

Ed Miliband, le ministre britannique de l'Energie et du Changement climatique a justifié ce plan destiné à fournir rapidement une nouvelle génération de centrales pour produire de l'énergie à faible émission de Co2 dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.

"La menace du changement climatique signifie que nous devons faire la transition d'un système qui repose lourdement sur les énergies fossiles émettant beaucoup de CO2, vers un système radicalement différent qui inclut le nucléaire, les énergies renouvelables et le charbon propre" explique-t-il. Il a également expliqué devant la chambre des communes qu'une nouvelle centrale a charbon ne pourrait être autorisée sans équipements de capture et de stockage du carbone.

Une mise en service dès 2018

Parmi les dix sites proposés, sept d'entre-eux ont déjà accueilli une installation nucléaire. Par ailleurs, trois de ces sites sont situés à proximité de l'usine de retraitement de Sellafield.

Le gouvernement a également annoncé une modification de la législation sur l'autorisation de la construction des centrales, l'objectif étant de pouvoir aboutir à une mise en service dès 2018.

Pour en savoir plus sur la situation planétaire