Nucléaire : Greenpeace déjoue la sécurité d'une centrale en Argentine - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/03/2013 à 23h06 par mich.


NUCLÉAIRE : GREENPEACE DÉJOUE LA SÉCURITÉ D'UNE CENTRALE EN ARGENTINE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Nucléaire : Greenpeace déjoue la sécurité d'une centrale en Argentine

Centrale nucléaire de Embalse (1), en Cordoba, Argentine.
Note de TS : Et si, à la place des militants de Greenpeace, il y avait eu des kamikazes bardés d'explosifs ?

 

Des militants de Greenpeace ont déjoué lundi la sécurité d'une centrale nucléaire en Argentine et déployé sur le toit une banderole disant «Le danger nucléaire, ça suffit», a-t-on appris auprès de l'organisation écologiste. Les quarante membres du commando écologiste, vêtus de combinaisons oranges, ont été interpellés après leur action et l'un d'entre eux, un photographe, a été blessé, a dénoncé Greenpeace, qui a diffusé des photos de ses militants sur le dôme du réacteur.

A l'occasion du deuxième anniversaire de la catastrophe de Fukushima, ils ont choisi comme cible la centrale d'Embalse (1), près de Cordoba, à 700 km au nord-ouest de Buenos Aires pour exhorter le gouvernement argentin à favoriser les énergies renouvelables, notamment l'éolien. Contactée par l'AFP, la police de la localité d'Embalse a refusé de confirmer ou de démentir l'information.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de l'AFP, publié par 20minutes.fr et relayé par SOS-planete

 

(1) Cette centrale est équipée d'un réacteur CANDU du type réacteur à eau lourde pressurisée.

Embalse : 648 MWe (2109 MWth), mis en service en 1984

Ce réacteur a été construit par un consortium comprenant des sociétés canadienne EACL et italienne Italimpianti. Le contrat d'origine a été signé en 1974 par le général Juan Peron, lors de son éphémère retour au pouvoir, et la centrale a été construite pendant la dictature.

En octobre 2011, cinq pêcheurs argentins ont découvert un poisson loup mutant à trois yeux dans le lac Chorro de Agua Caliente, lac qui reçoit les eaux de refroidissement de la centrale.

Source

 

Cinq pêcheurs argentins ont découvert en octobre 2011 un poisson loup mutant à trois yeux. Situé près de la centrale nucléaire de Cordoba, le lac Chorro de Agua Caliente où il a été pêché, reçoit les eaux de refroidissement de la centrale

 

Un poisson à trois yeux découvert près d'une centrale nucléaire en Argentine

Blinky, le poisson orange à trois yeux retrouvé dans le lac de Springfield et imaginé dans les années 1990 par Matt Groening, le créateur des Simpson, ne relève plus uniquement de la fiction. Un poisson mutant similaire vient en effet d'être retrouvé par cinq pêcheurs dans un lac de la région de Cordoba (Argentine) situé près d'une centrale nucléaire.

Rapportée par nos confrères de la radio argentine Cadena 3, cette information démontre si besoin était qu'il est des cas comme celui-ci où la réalité peut dépasser la fiction. Selon les pêcheurs, le troisième oeil de ce poisson digne des scenarii les plus alarmistes serait de la même taille mais légèrement plus profond que les deux autres.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : AFP

Source : www.20minutes.fr