Nucléaire: Greenpeace balaie les arguments de Nicolas Sarkozy - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/11/2011 à 17h50 par Mich.


NUCLÉAIRE: GREENPEACE BALAIE LES ARGUMENTS DE NICOLAS SARKOZY

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Nucléaire: Greenpeace balaie les arguments de Nicolas Sarkozy

 

...et de l'UMP

 

PARIS (AP) — L'organisation écologiste Greenpeace a dénoncé vendredi l'"offensive de communication" lancée par l'UMP et le président Nicolas Sarkozy en faveur du nucléaire, balayant leurs arguments et fustigeant une stratégie "has been".

En parlant d'un consensus en faveur du nucléaire qui date d'il y a 65 ans, le chef de l'Etat et le parti majoritaire "donnent l'impression de 'parler en noir et blanc' alors qu'il serait temps d'entrer dans le XXIe siècle", souligne l'organisation, plaidant pour une transition de la France "vers un modèle énergétique sûr, durable, performant et moderne".

Quant aux chiffres sur les conséquences d'une sortie du nucléaire sur le marché de l'emploi, "toujours plus fantaisistes", selon Greenpeace", ils "donnent le tournis". "Le président et l'UMP font semblant d'oublier l'immense gisement d'emplois qui se trouve dans le démantèlement des centrales en France et à l'étranger, dans la gestion des déchets nucléaires, mais aussi et surtout dans le développement des renouvelables et de l'efficacité énergétique".

L'organisation rapporte les résultats d'un centre de recherches allemand, DIW, montrant qu'un kilowatt/heure produit par les énergies renouvelables en Allemagne génère huit fois plus d'emplois qu'un kW/h produit par le nucléaire en France.

Quand le président de la République brandit la menace de suppressions d'emplois et de délocalisations, Greenpeace note de son côté que cela "n'empêche pas l'Allemagne d'être la troisième puissance économique et industrielle mondiale et dans le même temps d'avoir décidé de sortir du nucléaire".

Enfin, au sujet d'une éventuelle hausse de 50% de la facture d'électricité, l'organisation accuse l'UMP d'"oublier" que son prix "va de toute façon augmenter d'au moins 33% dans un scénario de maintien du nucléaire dans les années à venir".

Selon Greenpeace, "en ayant mis tous ses oeufs dans le même panier, la France s'est privée de politiques d'économie et d'efficacité énergétique depuis des décennies". Et les ménages français, ajoute-t-elle, consomment en moyenne 1,5 fois plus d'électricité que leurs voisins européens. AP

 

Un article de AP, publié par tempsreel.nouvelobs.com

 

Notre Association défend les droits de l'Homme et de toutes les espèces vivantes. Elle est APOLITIQUE !

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : AP

Source : tempsreel.nouvelobs.com