La Race humaine n'est pas au-dessus de la Nature. Toutes les espèces en vie sont dans le même bateau

Nucléaire Français : Attention à la dangereuse donne Franco-Allemande - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/06/2011 à 03h07 par Kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Nucléaire Français : Attention à la dangereuse donne Franco-Allemande

 

Alors que la France importe (en été) et exporte (en hiver) l'électricité allemande, la décision de ce pays d'arrêter le nucléaire causera des problèmes en France en hiver et des problèmes en été en Allemagne et en France.

Car dans le même temps, la sécheresse tendra à ralentir (voir assécher) dans le futur les cours d'eau des centrales françaises, le problème d'aprovisionnement électrique français va se faire sentir. Eté comme hiver finalement, car nous devrons arrêter les réacteurs de plus en plus souvent en été.

Le choix nucléaire de nos deux pays va poser un problème rapidement, de façon passagère pour l'Allemagne mais de plus en plus problématique pour la France. A ne pas vouloir investir dans le renouvelable, c'est bien un noeud coulant qui va se resserrer sur la France.

Pour subvenir à nos besoins, le choix de construire des centrales de façon massive ne résoudra pas le défaut de production de l'électricité en été à cause des cours d'eau qui subiront les sécheresses chroniques. Or l'électricité ne se stocke pas. Celle d'hiver ne dépannera pas celle d'été. Et nous ne pourrons pas en demander à l'Allemagne, qui en manquera déjà.

Déjà le manque en été devrait être envisagé en production solaire (et cie) , puisque c'est le problème. Car de toute façon, il n'y aurait déjà pas assez de nucléaire pour faire face à la demande future, et la décision de l'Allemagne conjointement à la donne climatique (et finalement notre choix) fera qu'il y en aura encore moins.

Mauvaise pioche : les pannes électriques vont être légion, alors que dans le même temps en été le refroidissement pourrait être problématique avec les cours d'eau les plus touchés (à sec), nous plaçant parfois, et en prime, dans la situation de Fukushima.

Catastrophisme ? Que non : c'est bien ce qui nous pend au nez. Il faudrait d'urgence envisager l'alternative électrique, et la raison voudrait qu'on fasse un choix similaire, avec peut-être une variante à cause de notre dépendance nucléaire.

Si le gouvernement était capable (et non incapable), il devrait ne plus envisager de créer ou de renouveler les centrales, passer seulement par une rénovation de sécurité, et finalement envisager de fermer au fur et à mesure les centrales trop vieilles, pour passer aux énergies renouvelables, comme l'Allemagne.

Leur choix implique le nôtre (mais en arrêtant moins vite les centrales). Vouloir continuer le choix nucléaire avec le choix allemand est un suicide économique énergétique nous affectant dangereusement dans les 10 à 20 ans qui viennent, au lieu des 20 à 30 ans initiaux.

Car par ce choix nous venons de prendre 10 ans de moins de ressource.

Le choix allemand est un choix courageux mais qui va donc nous enfoncer encore plus rapidement. La France croit que le nucléaire sera le salut, mais il n'en est rien. Au risque accru de la pollution nucléaire, nous ajoutons la pénurie par les caprices climatiques. Tous les investissements dans le clanur le seront finalement à perte.

Ainsi, cela va contribuer encore plus à plomber notre économie, qui en retardant les investissements du renouvelable, va devoir tout faire d'un coup. L'économie française risque, dans un contexte énergétique mondial tendu, de se crasher.

Notre gouvernement est-il si stupide au point de ne pas regarder la réalité en face ?

Peut-être en 2012 devriez-vous penser alors à changer d'équipe avant qu'il ne soit trop tard, ou sinon nous devons vous habituer à la pénurie électrique généralisée.

Vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas prévenu ! N'attendez pas de chaos : agissez ! Car en réalité le chaos viendra du nucléaire...

PS : Fukushima l'irréductible

Si on s'attendait à ce que Fukushima change la donne du nucléaire, alors on serait déçu. Une certaine prise de conscience, mais désordonnée car sous la panique.

Que constate-t-on ? Que la sécheresse est bien une conséquence climatique, que l'énergie renouvelable serait rentable (qu'attend-t-on ?) et surtout que la crise de l'énergie entraîne bien l'économie. Enfin on commence à s'en rendre compte !

Reste qu'on attend surtout que les autruches du nucléaire sortent la tête du sable... Il y a encore cette idée, ce grand bluff, que le renouvelable ne saurait pas remplacer le nucléaire.

Mais finalement, la vérité va venir un jour chiffres à l'appui. Patience... Mais le climat n'attendra pas, lui... Surtout, il y aura bien une envolée de l'électricité Nucléaire en France.
 

Un article du libère terre, publié par Le Post
 

Notre Association défend les droits et des devoirs de l'Homme et de toutes les espèces vivantes. Elle est APOLITIQUE !

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : le libère terre

Source : www.lepost.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Nucléaire
  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.