Norvège, Somalie... Télescopage de dépêches... - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 31/07/2011 à 02h31 par Kannie.


NORVÈGE, SOMALIE... TÉLESCOPAGE DE DÉPÊCHES...

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Norvège, Somalie... Télescopage de dépêches...

 

Plus d'un demi-million d'enfants vont mourir de faim, en Somalie, ces jours-ci. Pendant que la Police invite la population à rester dans ses foyers et à ne pas sortir dans les rues, au cours d'une conférence de presse donnée aux premières heures de la matinée, le Premier Ministre affichait sa consternation suite à la tragédie, « la pire tragédie de l'histoire de notre pays ». Le Premier ministre a qualifié la situation de « très grave » et a convoqué son ministre de la Défense et celui des Affaires Étrangères pour une réunion du Comité d'Urgence. Des forces de sécurité attentives à tout mouvement suspect ont interdit l'accès à certaines rues du centre de la Capitale en même temps que des détachements des Forces Armées participent au contrôle de la situation et que plusieurs hélicoptères militaires survolent la zone. Pour le moment, l'arrestation d'un individu est confirmée, mais on n'écarte pas l'éventuelle implication d'autres personnes.

Cinq cent mille enfants sont en train de mourir de faim en Somalie et on redoute que le nombre des victimes continue d'augmenter dans les jours à venir. Tant le président Obama que le Secrétaire Général des Nations Unies ont fait part de leur émotion et exprimé leur totale condamnation des événements survenus ainsi que leur solidarité envers les victimes.

Le pays est bouleversé par la nouvelle et tout le monde se pose cette même question «Pourquoi ?» «On avait l'impression de se trouver au milieu d'un champ de bataille», raconte, affligé, un secouriste. «Je connaissais beaucoup de ces jeunes gens ainsi que leurs familles», a déclaré le Premier Ministre qui a tenu à rencontrer les rescapés et qui s'est intéressé aux victimes.

Outre les secours, tant au niveau économique que psychologique, apportés avec empressement par les autorités locales, la communauté internationale, elle aussi, a fait connaître son engagement à venir en aide aux familles des victimes et à les soutenir pour surmonter l'épreuve douloureuse qu'elles subissent alors que d'autres corps continuent d'être découverts et qu'on redoute une issue fatale pour bon nombre des blessés.

Depuis que la nouvelle a été diffusée, des millions de personnes se sont rassemblées spontanément dans toutes les grandes villes du monde pour condamner de tels agissements et pour exiger le châtiment exemplaire des responsables.

Le gouvernement espagnol et le principal parti de l'opposition ont exprimé leurs condoléances aux familles des victimes et ont réaffirmé leur ferme engagement à faire en sorte que plus jamais une telle tragédie ne se reproduise, cette même tragédie qui a mérité, par ailleurs, l'attention et les prières de Sa Sainteté Benoit XVI, à Rome.

Des centaines de milliers d'enfants sont en train de mourir de faim en Somalie, mais la faim qui les tue n'explose pas ; elle ne fait pas de bruit ; elle n'assomme pas ; elle n'éclabousse pas de sang ; elle ne dérange pas le monde et, pourtant, les assassins de ces enfants somaliens ou de ces jeunes norvégiens, toutes proportions gardées, ne sont, au final, que les mêmes monstrueuses créatures d'un système dément qui, dans cette île de Norvège comme en cette si lointaine Somalie, fait naître la même terreur.
 

Un article de Koldo Campos Sagaseta, publié par Le Grand Soir

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de transmettre les meilleurs posts sur Facebook et autres réseaux sociaux.

 





Auteur : Koldo Campos Sagaseta

Source : www.legrandsoir.info