Norvège : ralentir le réchauffement en Arctique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/05/2010 à 15h43 par frederic.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Norvège : ralentir le réchauffement en Arctique

L'Arctique se réchauffe très rapidement et il semblerait que les industries qu'implantent la Norvège dans ses territoires Arctique puisse contribuer à ralentir ce réchauffement en limitant la quantité de suie rejetée par ses industries.

La Norvège devrait limiter la suie qui provient de ses industries de plus en plus nombreuses à être implantées en Arctique, qui risquent d'accélérer la fonte de la glace autour du Pôle Nord, déjà importante à cause du réchauffement climatique, d'après ce qu'indique un rapport publié mardi.

L'étude indique également que le changement climatique, qui sera ressenti fortement en Arctique, obligera les populations de poissons, les forêts et les pâtures des rennes à se déplacer vers le nord, et nécessitera même de reconcevoir les barrages hydroélectriques de la région pour faire face à plus de précipitations.

« L'Arctique norvégien devient de plus en plus chaud et de plus en plus humide, avec d'importantes variations locales » indique le rapport de 71 pages publié par l'Institut Polaire Norvégien, à propos d'une région allant du sommet de la Norvège jusqu'à des îles se trouvant à 1000 kilomètres du Pôle Nord.

(...)

La suie noire peut recouvrir la glace et la neige d'une couche sombre qui absorbe davantage de rayons du soleil, accélérant ainsi la fonte de la glace. L'Arctique se réchauffe déjà très rapidement parce que l'eau sombre ou le sol absorbent davantage de chaleur que la glace.

L'étude est le premier suivi de contrôle national après une étude réalisée pour les huit pays se trouvant dans le territoire Arctique en 2004, qui prévenait que le réchauffement climatique pouvait affecter les peuples indigènes et conduire les créatures telles que les ours polaires vers l'extinction.

Une grande partie du réchauffement climatique de l'arctique est liée jusqu'à présent aux émissions provenant de centrales électriques, d'usines et de voitures très éloignées du continent.

Mais le rapport de mardi indique que la Norvège est également responsable de ce réchauffement, et pourrait agir pour limiter la pollution future en Arctique, qui pourrait dans tous les cas être un moteur supplémentaire du changement climatique.

« Il est important de limiter et de réguler les émissions provenant de la navigation, du secteur pétrolier ou d'autres industries qui émettent directement de la suie dans l'Arctique » indique le rapport.

(...)

La Norvège est le cinquième principal exportateur de pétrole au monde, et envisage d'ouvrir de nouvelles zones à l'exploration et à l'exploitation pétrolière au nord de ses côtes, malgré les appels à la prudence faisant suite à la marée noire provoquée par la compagnie BP dans le Golfe du Mexique.

(...)

« Le changement climatique dans l'Arctique norvégien a des conséquences majeures sur la nature et les individus » a déclaré le Ministre de l'Environnement de la Norvège, Erik Solheim. De nombreux impacts seraient dévastateurs, tels que les océans plus acides ou davantage de pollution ou de rayons ultra-violet.

Dans les pires scénarios projetés dans le rapport, un endroit se trouvant à l'est de l'archipel Arctique de Svalbard pourrait voir ses températures augmenter de 8°C au cours du siècle.

L'étude indique que la Norvège, dont l'électricité provient pratiquement en totalité de l'hydroélectricité, pourrait être obligée de prévoir des barrages et d'autres équipements plus résistants à un climat plus humide.

De même, un changement climatique pourrait affecter des créatures telles que les rennes ou les ours polaires, et permettre à de nouvelles créatures et à une nouvelle végétation de se déplacer au nord. Et les forêts pourraient pousser davantage, aidant à absorber les émissions de gaz à effet de serre.

Par Sandra BESSON

Source : actualites-news-environnement.com

Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter frederic
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr