Non, la comète Elenin n'annonce pas la fin du monde ! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/07/2011 à 17h55 par Mich.


NON, LA COMÈTE ELENIN N'ANNONCE PAS LA FIN DU MONDE !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Non, la comète Elenin n'annonce pas la fin du monde !

 

C'est reparti sur Internet pour le meilleur et surtout pour le pire avec l'arrivée prochaine d'un nouvel astre chevelu, C/2010 X1, une comète découverte il y a plus d'un an par l'astronome Leonid Elenin.

On pourrait presque en rire, si ce n'était pas aussi affligeant : les nouvelles les plus fantaisistes circulent déjà au sujet de la comète Elenin. On annonce par exemple qu'elle sera responsable de la fin du monde d'ici 2012 (une catastrophe que les astronomes nous cachent, bien entendu), une prédiction soi-disant confirmée par le séisme au Japon, les sursauts d'activité du Soleil et même le décès des astronomes B. Marsden et A. Sandage !

On pourrait bien entendu ajouter à cette liste tous les drames du moment comme la sécheresse en Afrique et les mettre sur le compte de cette pauvre comète qui n'en demandait pas tant. N'en déplaise aux amateurs de tragédies, voici quelques éléments sérieux concernant cette comète.

La comète C/2010 X1 a été découverte le 10 décembre 2010 par l'astronome russe Leonid Elenin qui utilisait à distance un télescope automatisé installé au Nouveau-Mexique. La trajectoire de la comète a été calculée avec une grande précision en dépouillant plus de 1.600 observations réalisées pendant le premier semestre 2011, ce qui permet d'affirmer qu'Elenin passera au plus près de la Terre le 17 octobre prochain à plus de 30 millions de kilomètres.

Il n'y aura donc absolument rien à craindre de cet objet céleste. Pour les amateurs de comètes, Elenin devrait être observable avec un télescope à partir du mois d'août (magnitude 10). Sa luminosité augmentera peu à peu pour atteindre une magnitude 6 en octobre, ce qui devrait permettre de l'observer aux jumelles. Elle pourrait alors ressembler à Hartley 2, un bel astre chevelu que les astronomes ont suivi l'automne dernier.

 

Un article de Jean-Baptiste Feldmann, publié par futura-sciences.com

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Jean-Baptiste Feldmann

Source : www.futura-sciences.com