Nombreuses questions concernant la pandémie grippale - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/09/2009 à 13h12 par Michel Walter.


NOMBREUSES QUESTIONS CONCERNANT LA PANDÉMIE GRIPPALE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Nombreuses questions concernant la pandémie grippale

Information recueillie par Raymond Hauglustaine

Pourquoi, Madame Bachelot (ministre de la santé en France) a-t-elle demandé début février 2009, à un groupe de légistes constitutionnalistes, un mémo sur la question suivante : l'imposition d'un plan de vaccination à toute la population serait-elle illégale et anticonstitutionnelle ? Ce sur quoi les experts l'ont rassurée, invoquant qu'une situation exceptionnelle et qu'un état d'urgence sanitaire justifiait amplement qu'on supprime toutes les libertés individuelles !

(...)

Comment se fait-il que le brevet du vaccin contre la grippe porcine (H1N1) a été déposé en 2007 (bien avant la réapparition du virus disparu depuis la fameuse épidémie de grippe espagnole, en 1918) ?

Par quel hasard le président Sarkozy a-t-il eu l'intuition d'aller signer un contrat d'investissement d'un montant de 100 millions d'euros, le 9 mars 2009, pour la construction d'une usine de fabrication de vaccins contre la grippe ? Et devinez où ! Au Mexique, là où justement, le foyer de la pandémie a pris naissance !

Pourquoi aucun média et aucun expert scientifique ne rappellent que la grippe ordinaire tue chaque année entre 250.000 et 500.000 personnes, soit plus de 1.000 morts par jour (ce sont les chiffres officiels de l'Organisation Mondiale de la Santé) ?

Pourquoi tous les médias du monde répètent-ils quotidiennement que le virus de la grippe A H1N1 va provoquer une hécatombe de victimes, alors que les faits démontrent qu'il s'agit d'une simple grippette (moins grave que la grippe saisonnière ordinaire) qui n'a fait que 3.000 morts en plus de cinq mois ? La grippe ordinaire en aurait fait, pendant ce même laps de temps, 200.000 morts !

Pourquoi, malgré ces chiffres de morbidité et de mortalité insignifiants (3.000 au lieu de 200.000), la plupart des pays du Monde ont passé des commandes faramineuses pour des centaines de millions de doses de vaccin, et ce, dès le mois de juin 2009 ?

(...)

Pourquoi des lois d'exception (lois martiales) ont-elles déjà été votées dans la plupart des pays (sans en révéler le contenu) ?

Pourquoi le Ministre de l'Intérieur Français a-t-il rappelé tous les réservistes de l'armée et de la gendarmerie, en février 2009, en vue (je cite) « de graves troubles sociaux prévus pour la fin de l'été 2009 » (c'est-à-dire septembre) ?

Pourquoi l'armée américaine vient d'être déployée sur tout le territoire des Etats-Unis ?

(...)

Pourquoi des centaines de milliers de cercueils sont-ils entreposés dans tous les états américains et pourquoi des fosses communes ont été creusées dans chaque district ?

(...)

Comment se fait-il que le 5 mars 2009, la firme Baxter a contaminé 72 kg de matériel vaccinal, mélangeant les virus H5N1 de la grippe aviaire et H3N2 de la grippe ordinaire, avant de les envoyer dans six pays différents, alors que les procédures de sécurité dans ce genre de laboratoire rendent cet accident absolument impossible ? Impossible sauf si l'acte devient volontaire. Cela m'a été confirmé par un docteur en biologie.

(...)

Si les vaccins ont si peu d'effets secondaires, comment les autorités sanitaires expliquent-elles que le nombre de scléroses en plaques en France est passé de 25.000 à 85.000, suite à la campagne de vaccination contre l'hépatite B ?

(...)

Pourquoi autorise-t-on de mettre dans le futur vaccin contre la grippe H1N1, un adjuvant tel que le squalène (dans une proportion un million de fois plus importante!), alors que la Chambre des Représentants l'avait reconnu explicitement responsable du syndrome de la première guerre du Golfe, syndrome qui avait rendu 180.000 GI's malades (25 % des soldats) suite à l'injection du vaccin contre l'anthrax ? À noter que le squalène avait été interdit par un juge fédéral en 2004 !

Pourquoi les procédures de vaccination obligatoire seront-elles confiées, non pas à des médecins, mais à des étudiants volontaires et des militaires ?

Pourquoi aucun médecin et aucun hôpital ne pourra dispenser les vaccins eux-mêmes ? Craindraient-ils de faux certificats ?
pourquoi 50 % des médecins anglais disent qu'ils refuseront de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu'ils n'ont pas confiance en la procédure de préparation ?

(...)

Pourquoi les autorités sanitaires, censées vouloir notre bien et notre protection, autorisent-elles qu'un nouveau type de vaccin (ce sont leurs mots) soit testé directement sur des centaines de millions de cobayes (c'est-à-dire nous), sans que les protocoles normaux de Mise en Marché ne soient respectés, et sans aucune garantie d'innocuité dudit vaccin ?

Jean-Jacques Crèvecoeur
De Montréal

Dossier complet mis à jour quotidiennement