Niveaux record de CO2 dans l'atmosphère, Greenpeace met en garde - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/06/2013 à 22h58 par mich.


NIVEAUX RECORD DE CO2 DANS L'ATMOSPHÈRE, GREENPEACE MET EN GARDE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Niveaux record de CO2 dans l'atmosphère, Greenpeace met en garde

 

D'après une enquête du Noaa (National Oceanic and Atmospheric Administration) un des établissements américains agréés pour la surveillance des océans et de l'atmosphère, la concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère a atteint des concentrations proches des 400 ppm (parties par millions).

Une valeur si élevée qui n'avait pas été atteint dans l'atmosphère terrestre depuis au moins 3 millions d'années, c'est à dire bien avant l'apparition de l'homo sapiens sur la planète. Au début de la révolution industrielle la concentration de CO2 était de 280 ppm et a progressivement augmenté atteignant des valeurs alarmantes, dues principalement aux désormais obsolètes systèmes de production de l'énergie exploitant le charbon et le pétrole comme combustible.

Selon l'analyse économique de Nicholas Stern (ex chief economist de la Banque Mondiale) l'évolution du scénario actuel conduira à un chaos climatique qui, sans intervention radicales de correction, pourrait provoquer des dommages évaluables entre 5 et 20 % du PIB mondial.

Le scénario terrestre d'il y a 3 millions d'années

Comme il a été dit, sont en train d'être atteintes les valeurs d'il y a 3 millions d'années. À cette époque, les températures étaient moyennement de 2-3°C plus élevées de celles actuelles et le niveau des océans plus haut d'environ 25 mètres par rapport à aujourd'hui, réduisant considérablement l'étendue des terres émergées. La Terre n'était certainement pas l'endroit idéal pour la vie de l'Homme et n'aurait certainement pas été en mesure d'accueillir 7 milliards d'êtres humains qui peuplent notre planète aujourd'hui.

Cela nous fait réfléchir sur l'importance de la concentration de CO2 dans l'atmosphère qui, à des valeurs plus élevées, affectent les températures et plus généralement les fonctions d'auto-régulation du climat.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de powerclouds.com, relayé par SOS-planete

 

Dossier complet de SOS-planete :
La fièvre de l'organisme Terre

 

 

Bientôt les vacances sacrées, la plage, le test géant des nanoparticules d'oxyde de zinc sur nous, cobayes !!!

"Il n'y a pas à chercher à convaincre une poubelle pleine. Il faut la vider"

Notre page officielle Facebook - Nos actualités sur votre mobile via Twitter

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

  Vendredi, 7038 visiteurs !!!

 





Auteur : powerclouds.com

Source : www.powerclouds.com