Nestlé tue la biodiversité et empoisonne les consommateurs - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/12/2010 à 15h02 par Mich.


NESTLÉ TUE LA BIODIVERSITÉ ET EMPOISONNE LES CONSOMMATEURS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Nestlé tue la biodiversité et empoisonne les consommateurs

« J'évite d'acheter des produits Nestlé ». Voilà une phrase qu'il m'arrive souvent de prononcer au milieux des linéaires de la supérette de mon quartier. Derrière cette affirmation très courte et presque anodine se cachent pourtant de longues explications.

Alors que la multinationale suisse envahit nos écrans avec une nouvelle campagne publicitaire pour Nesfluid et son « hydranutrition », j'ai décidé d'expliquer comment j'en suis arrivé à ce réflexe de non-achat presque systématique.

Entreprise suisse, Nestlé est l'un des principaux acteurs de l'agroalimentaire dans le monde. Elle produit et commercialise des produits et boissons pour l'alimentation humaine et pour l'alimentation animale. Son siège social est situé sur les rives du Lac Léman à Vevey en Suisse.

(...)

Nestlé a réussi le pari fou, à grand renfort de George Clooney et de John Malkovitch, de doubler, voir sextupler, le prix moyen de notre café « maison », en témoigne ce test comparatif réalisé par le site Chacun son café.

Et je n'évoque pas le prix des cafetières, seulement celui des capsules. Cette merveilleuse invention, très critiquable d'un point de vue écologique, s'appelle Nespresso. Je ne vais pas m'attarder sur le sujet, c'est de la simple stratégie marketing, ça ne mange pas de pain, chacun est libre de payer son café plus cher.

(...)

L'huile de palme

Venons-en à un sujet plus récent et qui commence à devenir récurrent dans l'industrie agro-alimentaire, l'utilisation d'huile de palme. L'huile de palme est l'huile végétale la plus utilisée au monde pour une raison majeure : c'est celle qui coûte le moins cher à produire. Malheureusement, ce n'est pas la moins nocive, bien au contraire...

D'un point de vue nutritif, cette huile est la plus riche en acides gras saturés, à titre d'exemple, cette huile contient plus d'acide gras saturé que le gras du porc.

En conséquence, elle est propice au développement du cholestérol et des maladies cardio-vasculaires. Pour votre information, Nestlé n'est pas la seule entreprise à utiliser de l'huile de palme. C'est également le cas de Ferrero et notamment de son produit phare : le Nutella.

L'autre impact négatif de l'utilisation de l'huile de palme c'est l'environnement et les conséquences sur la biodiversité. La production de cette huile entraine une accélération de la déforestation mondiale et aggrave l'effet de serre.

Une large campagne de communication a été menée par Greenpeace en début d'année pour dénoncer les pratiques. La campagne de Greenpeace avait même poussé Nestlé à fermer sa page officielle sur Facebook. Nestlé s'est engagé à utiliser de l'huile de palme « durable » d'ici à 2015 mais tout est relatif comme l'explique cet article.

Organismes Génétiquement Modifiés

Nestlé soutient les cultures d'OGM, c'est même son cheval de bataille. En recherche permanente de réduction des coûts et de profits de plus en plus importants, la multinationale souhaiterait pouvoir imposer les produits à base d'organismes génétiquement modifiés.

En Europe et en France, les lois restreignent encore ce type de produits au nom du principe de précaution. Alors que la population mondiale atteint presque 7 milliards d'individus et que l'industrie agroalimentaire produit chaque année de quoi nourrir 12 milliards de personnes... Nestlé affirme que seuls les OGM permettraient de nourrir la planète. Des OGM pour sauver la crise alimentaire, on aura tout vu !

En 2009, une enquête de Greenpeace, réalisée à partir de tests dans un laboratoire indépendant, a révélé la présence d'OGM dans des pots pour bébés en Chine. Si Nestlé s'était engagé à ne plus distribuer de produits à base d'OGM en Europe, Russie et au Brésil, il n'en est pas de même pour la Chine.

Ce qui est le plus dérangeant c'est que ces produits concernent la nutrition infantile. Or l'agent chimique se trouvant dans ces pots pour bébé tuent certains insectes et provoque des réactions allergiques chez les souris.

Les enfants en bas âge étant considérés comme un groupe à haut risque en matière de sécurité alimentaire, on ne peut que s'offusquer du peu de précaution dont fait preuve Nestlé.

(...)


Pour lire l'article en entier, cliquer sur Source ou Lien utile

SOS-planete, le site géant qui déchire!





Source : lociol.wordpress.com