Nanotechnologies : consultation nationale, c'est parti ! - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/09/2009 à 21h46 par Jacques.


NANOTECHNOLOGIES : CONSULTATION NATIONALE, C'EST PARTI !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Nanotechnologies : consultation nationale, c'est parti !

Information sélectionnée par Jacques

Encore et encore la compétition !

La Commission nationale du débat public (CNDP)a rendu public le dispositif de consultation et de réflexion mis en place suite aux annonces de Nicolas Sarkozy l'an dernier et dans le cadre du Grenelle de l'environnement. 17 réunions publiques auront lieu entre le 15 octobre et le 23 février prochains.

« Je veux que la France soit à la pointe des nanotechnologies. » C'était le 12 décembre dernier et Nicolas Sarkozy fixait un cap ambitieux aux chercheurs et aux entrepreneurs français en leur assignant une mission d'avenir. A la clef il annonçait le doublement des crédits alloués à la recherche sur ce secteur stratégique : 350 millions d'euros sur les cinq ans à venir.

Le tout accompagné d'une feuille de route très compacte avec « la création, à Saclay, des centres d'intégration des nanotechnologies où la recherche fondamentale travaillera avec les entreprises pour mettre au point des technologies, disposer des brevets, créer des produits.. . »

L'annonce de la tenue du débat public au sujet des nonotechnologies fait donc suite à l'annonce présidentielle et s'inscrit dans le projet de loi de programme relatif à la mise en oeuvre du Grenelle Environnement (article 37).

17 réunions publiques

Jean Bergougnoux le Président de la Commission particulière chargée de l'organisation du débat sur le développement et la régulation des nanotechnologies a donc validé un calendrier complet de réunions thématiques.

La première réunion aura lieu à Strasbourg le 15 octobre prochain sur la gouvernance européenne sur, la dernière à Paris le 23 février sur l'éthique et la gouvernance.

Les autres thèmes proposés au débat : protection des consommateurs (Orléans le 27 /10), process industriels et protection des travailleurs ( Clermont-Ferrand le 10/11), nanotechnologies et textile (Lille le 17/11), nanotechnologies et compétitivité (Besançon le 24/11), informatique et libertés individuelles, nano-médecine (Grenoble le 1/12), matériaux de construction et applications multiples (Caen le 8/12), habitat et énergie (Metz le 15/12), sécurité alimentaire (Rennes le 5/01/10), nanoparticules dans l'organisme (Lyon le 12/01), sécurité intérieure et défense nationale (Marseille le 19/01), recherche et développement industriel (Orsay le 26/01), protection de l'environnement et développement Nord-Sud (Montpellier le 9/02), nouveaux matériaux pour les biens d'équipement (Nantes le 16 février).

Un site dédié sera mis en ligne fin septembre (www.debatpublic-nano.org).

La technologie du futur immédiat

On trouve les nanotechnologies dans l'électronique, la cosmétique ou les technologies de l'information. On estime à 600 le nombre de produits qui en sont composés.

Les nanotechnologies concernent la conception et de la production de matériaux à une échelle nanométrique, c'est à dire à l'échelle d'un milliardième de mètre, soit l'ordre de grandeur de la taille d'une molécule. L'utilisation de ces nanomatériaux est en pleine expansion. Le ministère de l'Industrie estime que ce secteur représentera un marché mondial de l'ordre de 1 000 milliards d'euros en 2010. Dans un avis rendu en octobre 2009 l'Agence française de sécurité sanitaire te du travail (Afsset) estime, de son côté, qu'il existe un risque de nanotoxicité : « Il n'est pas possible d'exclure l'existence d'effets néfastes pour l'homme et l'environnement » ont conclu les experts de l'Agence.